.:.Chronique.:.

Pochette

M83

Dead cities, Red Seas & Lost Ghosts

[Gooom::2003]

Il est des chroniques plus difficiles à écrire. Le nouvel album des M83 était attendu à plus d'un titre. Tout d'abord parce qu'ils représentent le haut du panier de l'électronica française, tout en se revendiquant ouvertement comme un groupe rock, utilisant les machines plus ouvertement que les guitares à fond les bananes. Les autres ont Mogwaï, Boards of Canada, My Bloody Valentine ou Kraftwerk, nous autres français avons Ariane V et M83. Contrairement à cette première, le duo antibois ne s'est pas crashé au décollage. Et livre dans Dead Cities…12 titres d'une cohérence absolue, qui transforme l'essai. Si le son spatial mais mélodique font toujours partie de la cargaison, l'équipage s'est enrichi de nouvelles têtes, qui apportent tour à tour du corps et de la vie aux paysages stellaires dépeints. Les birds du premier titre ont des plumes transistorisées, ils migrent tout naturellement vers une America terre promise, siège de la Silicon Valley et de la Nasa. Mais la grande réussite du disque reste sans conteste l'enchaînement des titres planants et des morceaux plus énervés, parfois en les assemblant comme sur le Cyborg bien nommé, futu(t)riste crescendo qui conduit l'humanité vers sa destinée.

note : 9

par drezco, chronique publiée le 15-10-2003


En partenariat avec www.amazon.fr Acheter ce disque en ligne sur Amazon.fr

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

dorian : avis du rédacteur
Fabien : avis du rédacteur
michael : avis du rédacteur
Thomas F. : avis du rédacteur
Yann : avis du rédacteur
johan : avis du rédacteur
jean marc : avis du rédacteur
dropkick : avis du rédacteur
Emilie : avis du rédacteur
rentboy : avis du rédacteur

?>