.:.Chronique.:.

Pochette

TeTsuo

Cousu Main

[A Tant Rêver du Roi::2009]

|01 Body Map|02 Teeth and Bones|03 A Door in a Skull|04 Bill's Men|05 Chirurgical Chill|06 Une trappe dans la paume de la main|07 The Other|08 Twisting Magnets|09 The Day Pigs Will Fly|10 Gargantua|

A l'évidence TeTsuo n'est pas un groupe comme les autres et ne le sera probablement jamais. Ce duo iconoclaste n'est pas de ceux qui se complaisent dans les formules toutes faites et il serait bien difficile de résumer en quelques mots le tourbillon sonore qu'il nous propose. En fait, TeTsuo est beaucoup plus proche de l'esprit du R.I.O (rock in opposition) que tout autre chose. Ajoutez à cela une bonne dose de théatralité et on aura peut-être cette possibilité de localiser cette formation. On aura beaucoup dit sur eux depuis que Cousu Main est sorti. On aura beaucoup comparé également, de manière un peu hasardeuse par moment, faute de pouvoir identifier correctement ce genre d'ovni. Une chose est au moins certaine, c'est que TeTsuo ne fait pas de la musique pour satisfaire les normes en vigueur promptes à plaire au plus grand nombre, abruti par plusieurs décénnies de soupe malodorante. TeTsuo est clairement hors format, hors du cadre, l'empêcheur de tourner en rond et qui ne revient jamais sur ses pas, histoire de bien faire comprendre qu'il ne fera jamais la même chose. Cousu Main n'a donc rien du disque ordinaire et comme tout album à tendance R.I.O il privilégiera toujours les solutions obliques pour parvenir à ses fins. En la matière , Cousu Main est ainsi un cas d'école. Refusant la carte du modernisme, TeTsuo s'interdit d'utiliser tout élément électronique. Mais pour parvenir à ses fins Arnaud Millan et Alexis Toussaint ont invité moults musiciens qui n'ont pas toujours leur place dans des groupes à orientation rock. Enfin quand je dis qu'il n'y a pas d'élément électronique dans ce disque, ce n'est pas tout à fait vrai. On note, dans Cousu Main, la présence de Nathalie Forget qui, à plusieurs reprises, intervient en usant des ondes Martenot. Enfin, les ondes Martenot ça dâte de l'entre deux guerres, ce n'est pas non plus le summum de la modernité. Quoi qu'il en soit, le résultat est assez détonnant, toujours sur la corde raide et jamais avare d'écarts de conduite. TeTsuo est un groupe imprévisible et c'est ce qui le rend si différent.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 31-03-2012

A voir également :

http://www.myspace.com/tetsuomusic

?>