.:.Chronique.:.

Pochette

Fops

For Centuries

[Monotreme::2011]

|01 Countless Songs|02 Cheater Carolina|03 I Shot a Parakeet|04 Fops on Tour|05 Dolive Dreams|06 I Shot A Parakeet Too|07 Ronald Wilson Reagan|

On aura beau dire, on aura beau faire, il est difficile de s'amouracher de Fops. Ce n'est pas parce que la formation est mauvaise, For Centuries montrant une fois de plus que c'est un groupe tout à fait correct, mais elle n'a pas ce feu sacré qui lui donnerait cette flamboyance, clé indispensable pour ouvrir la boite à superlatifs. Que reste-t'il alors ? Il reste cet indie pop qui, comme sur Yeth Yeth Yeth, ne sait pas trop choisir de ligne directrice trop claire. Tantôt électronique, tantôt expérimentale, tantôt plus basique, il est donc difficile de trouver une réelle cohérence. Pour autant et paradoxalement, les morceaux de For Centuries (issus des mêmes sessions d'enregistrements que Yeth Yeth Yeth, ceci expliquant cela) ont, quand on les prends séparément, des qualités tout à fait honorables. La saveur de la cuisine proposée par Fops s'adresse sans doute à quelques fins gourmets mais il ne suffit pas toujours de vouloir nous présenter une musique plus élaborée, il faut aussi que dans l'absolu on soit transporter vers un ailleurs plus transcendant. Il n'est pas question de dire que la musique de Fops soit terre à terre mais, tout simplement, qu'elle n'atteind pas les plus hautes strates. Fops n'est sans doute pas très loin. On n'a pas de solutions à leur proposer. Ils sont les seuls à pouvoir ouvrir les bonnes portes. Il suffirait d'un déclic, rien qu'un tout petit déclic. Ce qui nous évitera de seulement considérer Fops comme un groupe correct mais sans plus évident.

Fops - Cheater Carolina from monotreme records on Vimeo.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 24-03-2012

A voir également :

http://www.myspace.com/fopsyethyethyeth

?>