.:.Chronique.:.

Pochette

aMute

Black Diamond Blues

[Humpty Dumpty::2011]

|01 When it Begins|02 Everyday Is|03 Fats Forward the Past (with Offthesky)|04 Black Diamond Blues|05 Thierry|06 So Easy to Fall|07 Drive|08 Violent Blur (with Christophe Bailleau)|09 Desert|10 Dead Hero|

Jérôme Deuson est un habitué de nos colonnes. Depuis 2004, avec A Hundred Dry Trees, le belge nous donne régulièrement de ses nouvelles et jusqu'ici nous n'avons pas eu à nous en plaindre. Et nous ne nous plaindrons pas non plus avec ce Black Diamond Blues qui possède toutes les qualités requises et qui nous conforte dans la belle idée qu'on se faisait de aMute. Album glacial, rêveur, où les vagabondages mélodiques sont la règle, aMute ne se contente pas d'aligner les nappes électroniques et les lignes de guitares cristallines. En effet, on n'hésite pas à intégrer ici des nuances noises afin que Black Diamond Blues ne soit pas une expérience trop lisse et soporiphique. Ce n'est pas un leurre pour autant. La volonté d'aMute n'est pas de nous embrouiller mais bien de nous embarquer dans un univers plus sombre qu'à l'accoutumé mais qui ne serait pas dénué d'espérance. Jérôme Deusen et ses camarades n'est pas encore passé dans des considérations où l'opaque et le monolithique serait la forme de beauté ultime. Non, aMute est toujours dans l'élaboration d'une musique en relief où post-rock, électronica et ambiant font bon ménage. aMute est toujours en pleine mutation on ne sait pas vraiment jusqu'où celle-ci ira. Cela n'a pas vraiment d'importance dans le fonds tant que aMute parvient à se réinventer sans jamais perdre en qualité et spécificité. C'est là le vrai challenge de ce projet protéiforme. On y croise quelques fantômes, quelques personnages fantasmagoriques, de vastes espaces onoriques et cette impression que aMute n'aime pas les formes statiques. Sous cette apparente froideur la formation belge se veut toujours en mouvement et ce de manière perpétuelle, permettant ainsi de varier les plaisirs, faire des plongées en apnée tout en sachant remonter à la surface pour se rendre compte que la lumière a autant de vertus que l'obscurité. Black Diamond Blues est un voyage fantastique et il ne serait que trop conseillé de le réaliser.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 19-03-2012

A voir également :

http://www.amute.net/

http://www.myspace.com/amutemusic

?>