.:.Chronique.:.

Pochette

Meringue, Alcohol and Us

Loud

[Booster::2012]

|01 Are You ?|02 You Saved My Life Twice Today|03 Give Myself Away|04 Black Eye Blues|05 I Think I Will|06 Nature Hates Me|07 This Is Not My Favourite Kind of Dance |08 All In Oaks|09 Be Quiet|10 Last Stop For Me|11 Loud|12 The Disappointment|13 Bubbles and Wings|

Les groupes qui se sont formés après une rencontre improbable ce n'est pas si rare que ça mais c'est toujours amusant. Le hasard de la vie. Si cela ne tient que de l'anecdote, cela ne fait pas toujours des groupes excellents. Alors méfiance. Oui, méfiance au moment d'aborder ce nouvel effort de Meringue, Alcohol and Us, dont je ne savais rien jusqu'à maintenant. Ce trio de Poitiers a un peu de vécu derrière lui et malgré que ce groupe est un peu noyé dans la masse, il a connu un certain intérêt auprès d'internautes avertis. Il s'agit désormais de savoir si cet intérêt naissant est justifié. Après tout Meringue, Alcohol and Us ne fait pas encore les gros titres et il n'y a donc pas de raison pour qu'il y ait un tant soit peu de complaisance.

Déjà, je me dis que ça commence mal. Mince, encore un groupe de folkeux. Je sens alors le poids de la lassitude peser lourdement sur mes épaules. J'imagine déjà les poncifs du genre s'accumuler et donner l'impression qu'il n'y a rien qui puisse laisser penser qu'il y a autre chose chez eux que l'on sache déjà. Pour autant, il faut bien aller jusqu'au bout. On peut toujours se tromper, se dire qu'on est vraiment de mauvaise foi, qu'on a été un peu dur, que de jouer les aigris ce n'est peut-être pas très malin et que Meringue, Alcohol and Us mérite autre chose qu'un souverain mépris.

Clairement, Loud vaut certainement mieux qu'une mauvaise imitation ou qu'une musique folk de circonstance. Construit avec presque rien, ce disque existe et prend toute son expression du fait de sa sobriété. De fait, Meringue, Alcohol and Us n'a pas besoin d'artifices supplémentaires pour arriver à l'essentiel. D'autres ont cru utile de multiplier les instruments pour donner l'illusion d'une richesse créative. On peut aisément se laisser berner. Ici, ce n'est pas possible. Prenez un morceau comme Black Eye Blues. Sa beauté est infaillible et Loud et fait du même bois. Ainsi, Meringue, Alcohol and Us n'est pas un groupe de suiveur. Une telle profondeur dans l'écriture et une telle justesse dans l'exécution montrent qu'ils ne sont sans doute pas à la place qu'ils devraient avoir. En tout cas, la lassitude est passée. C'est déjà ça de gagné.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 16-03-2012

A voir également :

http://www.meringue-alcohol.com/

?>