.:.Chronique.:.

Pochette

Chap, The

We Are Nobody

[Lo Recordings::2012]

|01 Rythm King|02 What Did We Do ?|03 Better Place|04 Talk Back|05 We Are Nobody|06 Curtains|07 Painkiller|08 Running With Me|09 Hands Free|10 Look at the Girl|11 This Is Sick|

De mémoire, je n'ai pas souvenir que The Chap ait sorti un disque avec une pochette aussi moche. De toute façon, il n'est pas certain que le groupe ait accordé une aussi grande importance à ce genre d'esthétique. En fait, cela n'a jamais vraiment compté chez eux mais plutôt une pop folle, acidulée et qui a le sens du contre-pieds. En ce sens, The Chap a toujours été une heureuse anomalie dans le monde de l'indie-pop, un groupe salvateur et surtout inimitable car les britanniques ont su créer leur propre son, en marge de tout mouvement et courant qui auraient pu leur rapporter une gloire éphémère. Parce que oui, The Chap ne sont pas des stars mais, au moins, ils se sont installés dans la durée à force de disques impeccables et inattaquables. Un groupe nécessaire en somme même s'il n'a pas les faveurs du plus grand nombre. Alors qu'ils ont dépassé la décade d'une existence bien remplie, The Chap s'est fendue d'une compilation comme pour marquer la fin d'une époque et qu'il était grand temps que la formation ne reste pas les deux pieds dans le même sabot.

Ainsi, We Are Nobody aparait comme une nouvelle naissance et donne l'image d'un groupe qui a manifestement grandi et muri. Qu'on se rassure, les fondamentaux sont toujours là mais il est tout aussi clair que The Chap s'est assagi. Ce qu'ils ont perdu en folie pure ils l'ont gagné en écriture et en assurance. Leur niveau était déjà haut et, en dix années d'activité, ils ont su nous faire saliver grâce à leurs fulgurances. Ici, les morceaux sont plus racés, plus adultes tout en gardant cette spécificité qui ont fait l'identité de The Chap. We Are Nobody n'est peut-être pas leur disque le plus marquant mais la magie agit de manière certaine comme si elle ne les avait jamais quitté. Ce n'est donc pas la routine qui s'installe chez eux. Bien au contraire. Content de leur semi anonymat (le titre de ce disque est quelque peu révélateur), The Chap ne se met aucune pression et agit comme ils ont toujours su le faire. De la fraicheur et encore de la fraicheur, c'est ainsi qu'ils ont su à chaque fois faire la différence et avec We Are Nobody ils demeurent le groupe qu'on a toujours aimé.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 13-03-2012

A voir également :

http://www.thechap.org/

http://www.myspace.com/thechap

?>