.:.Chronique.:.

Pochette

Starfucker

Jupiter

[Polyvinyl::2011]

|01 Medicine|02 Boy Toy|03 Dance Face 2000|04 Bed-Stuy (Super Cop)|05 Biggie Smalls|06 Girls Just Want to Have Fun|07 Jupiter|08 Flight of the Orange Astronauts|09 Feel Better|10 Jamie|11 Rawnald Gregory Erickson the Second (Strategy Remix)|

D'habitude j'ai une vrai affection pour la pop à tendance électronique même la plus désuette ou la plus cheap. Même si je sais que tout n'est pas du meilleur calibre, il y a toujours un petit quelque chose qui parvient à me satisfaire. Par contre, dans le cas de Starfucker j'ai un petit doute. D'abord sorti sur Badman Recordings en 2009, Jupiter a connu une réédition chez Polyvinyl en 2011 et on se demande si c'était bien utile. En effet, dans le genre de groupe qui manque cruellement d'idées, Starfucker (déjà rien que le nom...) se pose bien là. La pauvreté de Jupiter est assez cruelle à entendre et même la reprise de Girls Just Want to Have Fun de Cindy Lauper n'atteint pas le minimum syndical. Et le pire c'est plus on avance dans le disque et moins la formation de Portland semble être en mesure de redresser la barre. Petit à petit, ils ne font que s'enfoncer pour ne proposer qu'une synth-pop basique, sans grand génie et un quelque peu stéréotypée. Reptilians, leur dernier disque en dâte est peut-être d'un tout autre niveau, en tout cas on l'espère pour eux, mais Jupiter ne donne guère envie d'aller plus loin. Et ce n'est pas le remix de Rawnald Gregory Erickson the Second qui viendra sauver ce disque plutôt mollasson qui ne sera jamais rien d'autre qu'un effort de seconde catégorie qui ne s'écoute même pas en faisant la vaisselle.

note : 3

par Fabien, chronique publiée le 08-03-2012

A voir également :

http://www.myspace.com/strfkrmusic

?>