.:.Chronique.:.

Pochette

Kammerflimmer Kollektief

Teufelskamin

[Staubgold::2011]

|01 Coricidin Boogie|02 Never Collapse, Always Dazzle !|03 Teufelskamin Jam #1|04 Shangrila|05 Soft Machine|06 A Different Karmic Thermal|07 Teufelskamin Jam # 2|08 Nearly Able to Fly|09 New Ghosts|10 The People United Will Never Be Defeated|

Après une escapade avec Strings of Consciousness (un split en fait) et un album (Wilding) que nous avons habilement esquivé, Kammerflimmer Kollektief nous revient avec un nouveau disque alors que nous en étions resté à Jinx. En fait c'est comme si nous reprenions ici les choses là où nous les avions laissé. La filiation avec Einstürzende Neubauten est toujours présente mais elle a évolué. Disons qu'elle est moins évidente et Kammerflimmer Kollektief, bien que n'ayant pas perdu sa vocation expérimentale, se montre tout en souplesse et plus prompt aux vagabondages. On serait même prêt à croire que la formation allemande serait en train de se détacher peu à peu de cette influence qui peut être difficile à assumer. De fait, Kammerflimmer Kollektief se veut plus varié et plus aventureux qu'il ne l'a jamais été au risque de se perdre un petit peu sur des chemins tortueux qui ne se maîtrisent pas toujours très bien. Dans l'absolu Teufelskamin est plutôt un bel album, rigoureux, poétique, évocateur, voyageur et même, par moments, assez mystique. Pour autant, on s'interroge sur le fait de savoir si on doit oui ou non trouver un sens à tout cela. La solution de facilité serait de prendre Teufelskamin pour sa matière brut et de ne pas chercher la petite bête. L'autre solution serait de relever les passages où le groupe s'égare dans des considérations free qui ne se justifient pas toujours. Certes, ce n'est pas la première fois que le groupe s'aventure dans les formats longs et on aurait s'en rendre compte avant mais, sur ce disque là, on sent avoir affaire avec un effort de remplissage et rien d'autre. Kammerflimmer Kollektief serait-il en manque d'inspiration ? Si on considère l'ensemble de Teufelskamin, la réponse est non mais le doute s'installe. Cela fait presque quinze ans que le groupe existe et, immanquablement, il y a des loupés. Teufelskamin en connait quelques-uns mais ce n'est pas rédhibitoire. Kammerflimmer Kollektief reste une formation aguerrie et elle le montre à de nombreux moments sur ce disque. Ne leur faisons pas de mauvais procès trop vite. Teufelskamin reste tout de même un album tout à fait satisfaisant.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 29-02-2012

A voir également :

http://www.kammerflimmer.com/

http://www.myspace.com/kammerflimmerkollektief

?>