.:.Chronique.:.

Pochette

Tazio and Boy

Winter in the Room

[Humpty Dumpty::2011]

|01 No Birds|02 Winter in the Room|03 When the Summer Ends|04 Sad Old Photograph|05 Where Are Our Dead Dear's Flowers Gone ?|06 Lonely River|07 We Would Never Get Home|08 Asunder|09 These Three Chords|10 Asli|11 Isolation|12 Slow Me Down|13 The Way Home|14 Gerry|15 Little Stones|

Je vous bassine souvent avec les groupes nantais. Ce n'est pas pour rien, ils sont souvent très bon et, de toute façon, je ne suis pas le seul à le dire. Pour autant tout ce qui se fait de bien ne se concentre pas forcément dans la cité des Ducs. Il n'y a pas à aller bien loin d'ailleurs. A une cinquantaine de kilomètres de là, à Saint Nazaire, s'est formé en 2004 le duo Tazio and Boy, formation masculo-féminine qui s'est vite révélé assez prolifique. En moins de trois ans Tazio and Boy a réalisé pas moins d'une dizaine de réalisations sur leur propre micro-label My Little Cab Records sur lequel on retrouve également des gens comme The Missing Season, Chapi Chapo, My Name Is Nobody ou Tiny Orchestra in the Dark. Au-delà de ça, cela n'a pas empêché Boy (la fille, donc...) de sortir ses propres disques sous son propre nom ou dans le cadre de Boy & the Echo Choir. Prolifique vous dit-on. Mais c'est vraiment grâce au label belge Humpty Dumpty que le groupe sort de l'ombre avec l'album Note-Book (2007) s'attirant les grâces de bon nombre de chroniqueurs et d'amateurs de bonnes choses. Quatre ans plus tard, Tazio and Boy double la mise sur Humpty Dumpty avec Winter in the Room qui porte décidément bien son nom.

Disque de folk glacial et que beaucoup qualifient à juste titre de slowcore, Winter in the Room trimballe sa nonchalance hivernal non pas comme un fardeau mais comme une part d'eux mêmes qui exprime leur rapport au beau. Parce que oui, ce disque est infiniment beau. Il est constitué de morceaux éclairés, intimistes qui viennent se glisser à vos oreilles avec la délicatesse et ce sentiment de temps supsendu qui carectérisent si bien les lieux pris par le froid et la neige. Pour autant, la musique de Tazio & Boy n'est pas figée, elle évolue, lentement, sobrement, de manière attentionnée. Il ne faut brusquer personne mais il faut que l'auditeur se sente happé par chacune des notes, par ces ambiances claires et confidentielles. On pourrait faire bien des comparaisons avec des disques qui approchent les mêmes contrées. Le risque serait alors de dévaloriser un disque qui par sa minutie et son amplitude a montré une belle capacité à émouvoir. Il faut rester sur ce seul sentiment, sur ce qui nous a vraiment touché sur Winter in the Room. Un disque à la blancheur immaculé et qui s'inscrit dans l'intemporel.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 28-02-2012

A voir également :

http://tazioandboy.tumblr.com/

http://humptydumptyrecords.blogspot.com/

?>