.:.Chronique.:.

Pochette

Hooray for Earth

True Loves

[Memphis Industries::2012]

|01 Realize It's Not the Sun|02 Last Minute|03 Sails|04 True Loves|05 Same|06 Hotel|07 No Love|08 Bring Us Closer Together|09 Pulling Back|10 Black Trees|

Alors là, on ne peut pas faire plus explicite. Si jamais un jour ces néo-new-yorkais s'avisent de vous dire qu'ils n'ont jamais été influencé par la new wave vous aurez le droit de leur rire au nez. Là, on ne peut pas faire plus évident. Ajoutez à cela une approche céleste à la Panda Bear et vous aurez une idée à peu près précise de ce que fait Hooray for Earth. Bon, rien de bien folichon en soit mais Noël Heroux et ses petits camarades ont un petit plus qui n'est pas négligeable : ils écrivent des chansons pop imparrables. Elles ne sont pas forcément très compliquées mais elles touchent justes sans en faire trop. Ce n'est pas évident d'avoir cet équilibre et Hooray for Earth a tenté, avec un certain bonheur, de l'établir. Même si une bonne moitié des morceaux est un peu en dessous que des titres comme Last Minute, Sails ou True Loves, ils restent suffisament solides pour qu'il n'y ait pas une trop grande différence. De fait, True Loves est plutôt homogène et fait ressurgir des souvenirs d'une enfance bien lointaine désormais. Mais une question se pose. La musique moderne n'est-elle plus en mesure de se dissocier du passé au point qu'elle recrache presque à l'identique des genres qui encore il y a peu étaient passés de mode ? Encore, un groupe comme Hooray for Earth ferait de mauvais disques on aurait moins de scrupules à tirer sur eux à boulets rouges. Cependant, on ne peut pas le faire, tout simplement parce que si la génération actuelle a du mal à créer de nouvelles sonorités (et encore tout dépend de quoi on parle) ou de nouveau genres (là aussi, ça se discute), elle n'est pas incompétente puisque bien souvent ce sont des artistes qui ont parfaitement digéré leur background au point qu'ils savent parfaitement où aller pour batir une chanson quasi parfaite. Ainsi, un type comme Noël Heroux est comme bon nombre de ses contemporains : un bon song-writer mais un créateur sonore plus discutable. On s'en contentera car, dans le fonds, True Loves est tout à fait bien construit et bien plus riche qu'il n'y paraît. Mais bon, évidemment, si la pop synthétique vous donne des boutons, on ne vous forcera pas.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 20-02-2012

A voir également :

http://hoorayforearth.net/

http://www.myspace.com/hooray4earth

?>