.:.Chronique.:.

Pochette

Placebo

Sleeping with ghosts

[Virgin::2003]

Après l’album synthèse que représentait Black Market Music, Placebo se devait d’avancer, d’évoluer. Une volonté apparemment réelle pour le groupe à l’écoute de ce quatrième album. Mais au final, il reste aussi comme l’impression que le trio a plus eu peur de décevoir qu’autre chose. Si l’apport de quelques touches electro (English Summer Rain) réhaussent incontestablement le goût, les murs de guitares si typiques et surtout les mélodies si particulières de Molko plongent l’auditeur dans une sensation de déjà entendu.

Dernier constat, c’est quand Placebo nous livre sa recette déjà éculée qu’il s’affirme le plus efficace. En gros, ce sont les chansons les moins novatrices de ce disque qui s’averent aussi être les meilleurs ! Sans être vraiment une déception, Sleeping With Ghosts est l’album le plus en retrait de la carrière du groupe… Transition ou conclusion?

note : 6

par Zulyen, chronique publiée le 15-10-2003

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Splinter : avis du rédacteur
Fabien : avis du rédacteur
Thomas F. : avis du rédacteur
dorian : avis du rédacteur
Yann : avis du rédacteur
popop : avis du rédacteur
jean marc : avis du rédacteur
Emilie : avis du rédacteur

?>