.:.Chronique.:.

Pochette

Fennesz

Seven Stars

[Touch::2011]

|01 Liminal|02 July|03 Shift|04 Sevenstars|

Sans vouloir froisser qui que ce soit, il faut bien avouer que les dernières sorties de Christian Fennesz sont assez inégales. Personne ne doute qu'il est toujours un génie de musique électronique dite cérébrale. Pour autant, au gré de ses travaux solitaires et de ceux fait en collaboration avec d'autres, il est assez clair qu'on ne peut pas tous les mettre sur le même niveau et qu'ils n'ont pas forcément la même force. On en demande peut-être un peu trop à un personnage dont le niveau d'exigence à toujours été des plus élevé et on s'attends toujours un peu à ce qu'il nous refasse à chaque fois un Hotel Paral.lel. Mais Hotel Paral.lel c'était il y a quinze ans et on ne peut décement pas lui reprocher d'avoir changé ou d'avoir essayé d'explorer d'autres voies avec plus ou moins de bonheur. Ce nouvel ep (bien qu'il ne soit pas un grand adepte de ce format) est un peu à cet image. Disque à orientation ambiant où les nappes électroniques sont associées à des vagabondages guitaristiques. Au delà d'une beauté évidente, Fennesz ne nous propose pas grand chose de neuf ici. Seven Stars est un disque formel, rêveur qui nous accompagne sereinement dans nos divagations. On peut même dire que les quatre morceaux de l'ep sont assez classiques pour un type comme lui mais qui ne le desservent pas pour autant. Il serait alors assez inopportun de conclure que Fennesz est en manque d'inspiration. Ce n'est pas le cas, c'est juste qu'il est ici plus souple, plus aéré, plus abordable en somme. Il n'y a sans doute pas de trace de génie dans Seven Stars mais pas non plus de déclin. L'honneur est sauf.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 13-02-2012

A voir également :

http://www.fennesz.com/

http://www.myspace.com/fennesz

?>