.:.Chronique.:.

Pochette

Milagres

Glowing Mouth

[Memphis Industries::2012]

|01 Halfway|02 Here to Stay|03 Glowing Mouth|04 Gentle Beast|05 Lost in the Dark|06 Fright of Thee|07 Moon on the Sea's Gate|08 Gone|09 For Disposal|10 To Be Imagined|

Les Inrocks titraient il n'y a pas si longtemps que ça : « Milagres, Coldplay en beaucoup mieux ». Bigre ! Présenté comme ça on ne sait pas si ça vaut le coup de se fendre d'une chronique pour parler de ce disque. A la limite on a plus qu'à plier les gaules et rentrer se coucher. C'est Coldplay en mieux quoi ! Que dire de plus ? Evidemment l'inrockuptible chroniqueur avait plus à dire, heureusement pour lui. Mais, il faut avouer que, dans le fonds, il n'avait pas tout à fait tord le bougre. Il y a chez Milagres un petit côté Coldplay qui peut faire grincer les oreilles. Cependant, on ne peut décemment pas résumer les new-yorkais à cela et ce serait terriblement injuste. Hormis ce cousinage (même pas volontaire ça se trouve), Milagres se pose comme l'un des tout nouveau représentant d'une indie-pop aristocratique. Entendez par là que pour ces faiseurs de miracles (Milagres étant la traduction de miracle en portugais), il s'agit de donner de la noblesse à leur musique, prendre de la hauteur et avoir une stature qui se mettrait bien au-dessus du lot. Il ne s'agit pas d'arrogance mal placée. Il s'agit, à l'instar de formation comme Clearlake, de produire des chansons raffinées et richement dotées. Cela ne veut pas dire pour autant que cela s'adresse à un public petit bourgeois et bien propre sur lui, loin de là.

Milagres, comme touché par une sorte de grâce, joue en lévitation, déploie un sens de l'écriture et de la clarté dans l'exécution dont on peut être aisément admiratif. Dans l'absolu, Glowing Mouth est un beau tir groupé de morceaux finement ciselés. Il n'y a pas de hit-songs à proprement parlé mais en ont-ils besoin ? Leur musique parle d'elle même. Ceci dit, Milagres est bien dans l'air du temps, agissant comme la plupart de ses contemporains en maitrisant son sujet sans qu'on y ait quelque chose à y redire. Il y a quelque chose de savant chez eux. Dans le sens où ce n'est pas la spontanéité qui entre en jeu ici mais plutôt un calcul intelligent, pointilleux qui laisse les choses bien en ordre et qui ne laisse aucune place au coup de folie. On se dit que ça va être chiant mais Milagres a fort heureusement oublié d'être ennuyeux. On peut même dire que dans le genre, Glowing Mouth est une vraie réussite se plaçant en tête de peloton. Un exemple à suivre donc qu'ils confirmeront s'ils parviennent à ne pas se laisser piéger par la routine dans laquelle est tombé Coldplay.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 28-01-2012

A voir également :

http://www.myspace.com/milagresmusic

http://milagresmusic.com/

?>