.:.Chronique.:.

Pochette

Mashrooms

s/t

[Wild Love Records::2011]

|01 Uragano|02 Freedom Flotilla|03 Playground|04 Tiranno|05 Cello #2|06 Portrait of a Woman|07 Black Widow|08 Szela|09 Damn Right|

On reproche souvent au post-rock d'être mollasson ou trop intellectualisé. C'est parfois vrai mais ce n'est pas une vérité absolue. En effet, il suffit d'écouter un groupe comme Mashrooms, et il n'est pas le seul dans son cas, pour se rendre compte que s'il y a toujours cette dose d'intellectualisation, on peut y mettre plus de tension et de nervosité autant électrique qu'acoustique. Parce que oui, Mashrooms, formation italienne qui en est ici à son troisième album, fait intégrer à la sainte trinité guitare/basse/batterie un violon. Il use également d'un sampling malin qui sait intervenir au moment le plus opportun. Le mélange de tout ça donne un post-rock à l'énergie qui préfère les courbes plutôts que les angles droits et gardant cette orientation, Mashrooms semble intarissable et joue aux montagnes russes pour ne pas nous laisser sur un sentiment de linéarité. C'est bien aimable de leur part mais même si on sait que Mashrooms, dans le fonds, n'est pas un cas à part il faut bien reconnaître qu'ils savent y faire et se montrent assez passionnant. Avec cette volonté de ne pas rester dans une forme trop classique ils s'offrent des possibilités qui ne sont pas négligeables qui leur permet de prendre tous les risques. De toute façon, qui ne tente rien n'a rien dit-on. Et qu'avaient-ils à perdre de toute façon ? Sans doute pas grande chose. Ils le clament haut et fort : ils aiment ce qu'ils font. Et quand on joue avec autant de plaisir, peu importe ce qui peut arriver et toutes les audaces sont permises. Ce nouvel album est à l'image de cet état d'esprit que d'autres ont également adopté. Le rêve serait que tout le monde puisse l'avoir et ça, c'est loin d'être gagné.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 24-01-2012

A voir également :

http://www.mashrooms.net/

http://mashrooms.bandcamp.com/album/s-t

?>