.:.Chronique.:.

Pochette

Veirs, Laura

Tumble Bee : Laura Veirs Sings Folk Songs for Children

[Raven Marching Band Records / Bella Union::2011]

|01 Little Lap Dog Lullaby|02 Prairie Lullaby|03 Jack Can I Ride?|04 Tumblebee|05 King Kong Kitchie Kitchie Ki-Me-O|06 All the Pretty Little Horses|07 The Fox|08 Jump Down Spin Around|09 Why Oh Why|10 Down in the Medder|11 Soldier's Joy|12 Jamaica Farewell|13 Prairie Dream|

La récente maternité de Laura Veirs lui a sans doute soufflé l'idée. D'ailleurs ce n'est même pas une probabilité, c'est elle même qui le dit sur son site personnel. C'est bien la naissance de son fils qui a initié ce disque de reprises de morceaux d'Harry Belafonte, Jimmy Rodgers, Woody Guthrie et Peggy Seeger qui ont tous attrait avec l'enfance. Enfin, c'est comme cela que c'est présenté même si Laura Veirs se défend d'avoir fait un disque qui se limite à l'éveil des plus jeunes à la musique folk. C'est aussi une évocation de la richesse de la musique populaire américaine qui pourrait très bien se perdre si on n'y prend garde. Aujourd'hui c'est au tour de Laura Veirs d'en proposer une sélection et ses propres versions. Demain, ce sera quelqu'un d'autre. En tout cas, pour ce disque, Laura Veirs se sera entouré de pas mal de monde comme Colin Meloy (Decemberists) ou Jim James (My Morning Jacket), histoire de mettre toutes les chances de son côté. C'est comme un devoir de mémoire et à ce devoir de mémoire elle associe d'autres musiciens qui partagent sa vision d'une musique folk qui ne renie pas son passé mais qui sait également aller de l'avant.

Tumble Bee est ainsi fait, auréolé d'un passé glorieux qu'on considère d'un regard attendri, il délivre aussi une relecture sobre, sincère et candide. Laura Veirs évite soigneusement les ecueils dans la chanson enfantines et son lot de niaiseries habituelles. Alors oui, Tumble Bee s'adresse à des enfants (le sien en particulier) mais pas seulement parce que finalement, cette part de l'enfance ne nous quitte jamais vraiment. Elle est toujours là, plus ou moins enfouie et ne demande qu'à ressortir quelques instants comme pour nous prouver que la vie n'est pas si moche et qu'elle peut encore avoir des ilôts de bonheur. Certes, Tumble Bee n'est pas le disque le plus marquant de Laura Veirs mais son approche, comme d'habitude, ne souffre aucune critique négative. Laura Veirs reste Laura Veirs, que voulez-vous. Elle nous charme avec sa simplicité naturelle et restera à jamais cette grande prétresse du renouveau folk qui suit tranquillement sa route sans demander tous les honneurs alors qu'elle les mérite amplement.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 16-01-2012

A voir également :

http://www.lauraveirs.com/fb-track/

http://www.myspace.com/lauraveirs#

?>