.:.Chronique.:.

Pochette

Battant

As I Ride With No Horse

[Kill the DJ::2011]

|01 As I Ride With No Horse|02 Shutter|03 Doll And Chain|04 Modern Days|05 Clearcut|06 Scarlet|07 Farmer's Ode to Wife|08 Hubble|09 Being One|10 Pester|11 Fossil Fuel|

Il n'a pas du être facile pour Chloé Raunet de venir défendre ce nouvel album sur scène. En effet, personne n'est sans savoir que quelques jours avant la sortie de As I Ride With No Horse Joel Dever s'était donné la mort, laissant Chloé Raunet, selon ses propres mots, complètement « dévastée ». Battant aurait pu disparaître, un peu comme Lush qui, en son temps, avait décidé de baisser les bras lorsque Chris Acland est passé de vie à trépas dans des conditions similaires. En tout état de cause, Battant est toujours en activité et Chloé Raunet assure la tournée qui était prévue pour soutenir As I Ride With No Horse. Vu les circonstances, il est un peu difficile d'aborder un disque comme celui-ci sans avoir cette dose d'empathie qu'on peut avoir envers Battant. Pour autant il faut bien se résoudre à se pencher sur ce disque et ce sans arrières pensées et avec objectivité mais il faut avouer que la chose n'est pas aussi simple que cela en à l'air. As I Ride With No Horse est donc le deuxième album d'un groupe qui était en pleine ascension et qui succède à un No Head dont la fraicheur avait su séduire bon nombre d'entre nous. La première constatation est que As I Ride With No Horse ne démérite absolument pas et qu'il poursuit agréablement ce qui avait été entamé avec No Head.

Et ce n'est pas un mince exploit car chacun sait qu'il est toujours difficile de confirmer après un premier album que tout le monde a porté aux nues. Battant aurait pu s'effondrer, se perdre dans des considérations musicales qui sentent la protubérance de chevilles. Il n'en est rien. On est certes dans la surprise et l'opération de charme mais on sait ici parfaitement où on met les pieds. Battant est toujours dans une bonne dynamique et cela s'entend. As I Ride With No Horse est impeccable de bout en bout même si le groupe ne délivre pas ici de hits à décorner les bœufs. Enfin si, cela en décorne tout de même quelques uns, ceux qui n'ont pas su déceler en Battant un excellent groupe post-new wave. Mais on peut comprendre que Battant ne fasse pas forcément l'unanimité avec ce disque. Dans le cas contraire ce serait un peu suspect. Ceci dit, en ce qui me concerne, ce disque possède des valeurs qui vont au-delà d'une hype éphémère (de toute façon, par définition, une hype est de facto éphémère). Album cohérent et homogène, As I Ride With No Horse mérite donc qu'on s'y attarde mais une question demeure. Qu'adviendra t'il de Battant à court terme ? Son avenir n'a rien de sur.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 11-01-2012

A voir également :

http://www.myspace.com/battantbattant

?>