.:.Chronique.:.

Pochette

Captain Quentin

Instrumental Jet Set

[fromScratch::2011]

|01 Le Case Avanti|02 Gamma Rana|03 Doctor Optional|04 Sciocchezza Mon Amour|05 (ognuno ha il proprio concetto di) Intervallo|06 La Distanza Inverte il Semaforo|07 Mai Stati Sulla Luna|08 Bobcat (a love song)|09 Ti Sei Mai Chiesto Quale Funzione Hai ?|

Le renouveau est tel dans le math-rock qu'on aura eu de cesse d'en ingurgiter à toutes les sauces ou presque. On ne s'en plaint pas, loin s'en faut. Les découvertes ont été nombreuses et pour le moins savoureuses mais l'indigestion pourrait survenir si on y prend garde. Fort heureusement, dans ce secteur il y a une espèce de constance dans la qualité et, pour tout dire, on ne s'essaie pas au math-rock sans être particulièrement bien armé. Du coup, les découvertes s'enchainent et il n'est pas encore venu le temps de la lassitude. Et c'est bien d'une découverte dont il s'agit avec Captain Quentin même s'ils nous présentent ici leur second album. Nous venant tout droit d'Italie (on commence à avoir l'habitude), Captain Quentin existe depuis 2005 et son premier opus (Certe Cose Determinate) était passé quelque peu inaperçu par chez nous. On se demande bien pourquoi mais Intrumental Jet Set est en train de rectifier le tir. Auteur d'un math-rock aussi classique qu'inspiré par la pop, le jazz et l'africanisme, Captain Quentin nous offre un album impeccablement agencé et au goût sur.

Cela ne veut pas dire pour autant que Captain Quentin est un groupe prudent et qui tente d'assurer ses arrières. On s'en voudrait de leur prêter de tels intentions. Non, Instrumental Jet Set est tout à fait le genre d'album plein de rebondissements, de retournement de situation et de rythmes angulaires. Certes, ces italiens ne dépareillent pas forcément de la moyenne actuelle, qui est déjà bien haute, mais ils ne donnent pas l'impression que le genre tourne en rond et qu'il puisse avoir perdu une quelconque fraicheur. Mieux, Captain Quentin n'est pas dans le status quo. En effet, quand il s'agit de préserver ce qui est déjà acquis en essayant de refaire la même chose tout en gardant le même esprit c'est déjà un premier avis de défaite. Le math-rock est, par définition, une musique de mouvement et elle n'a pas à être figée. Et Captain Quentin a parfaitement compris cela en allant puiser quelques idées ailleurs (nous l'avons vu plus haut) et en les intégrants dans une musique qui a la réputation d'être au mieux frontale au pire difficilement compatible à tout mélange. Captain Quentin démontre aisément le contraire en cassant au passage les idées reçues. Merci bien, donc.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 02-01-2012

A voir également :

http://www.myspace.com/captainquentin

http://www.captainquentin.it/

?>