.:.Chronique.:.

Pochette

Sølyst

Sølyst

[Bureau B::2011]

|01 The Swell|02 Melville|03 Optimyst|04 A Swarm of Nereids|05 Hoorn of Plenty|06 Kelpie|07 Malstrøm|08 Ned Land|09 The Isle|10 Cape Fear|11 Dim Lights|

Thomas Klein était surtout connu pour son activité au sein de Kreidler, groupe toujours en activité. Désormais il le sera pour son projet personnel Sølyst. Percussionniste de son état, ce premier opus est logiquement porté sur ce format tout en ne perdant pas de vue que la musique électronique a aussi été son crédo pendant plus de quinze ans. Quinze ans, ça laisse forcément des traces et quelques vieux réflexes. Comprenez bien, Sølyst est un album tout à fait délectable, organique au plus au point et produit avec une infinie finesse. Il n'empêche que si le label Bureau B qualifie ce disque de tribal-dub-krautrock (à juste titre d'ailleurs), on a le sentiment que Thomas Klein est aussi allé lorgner du côté de Steve Reich et de Jon Hassell. Ce n'est pas un mal en soit mais, malgré toutes les qualités de ce disque on a cette impression de redite. Fort heureusement, cette impression n'est que partielle et ce sont les pulsations métronomiques de l'allemand qui parviennent à prendre enfin le dessus. En onze morceaux Thomas Klein démontre que l'expérience Kreidler n'a pas été tout à fait inutile et que notre homme, s'il est pétri de bonnes intentions est aussi plein de ressources. Il allie ici la rigueur à l'allemande et un rapport à l'exploration spatiale qui défie les lois de la gravité. Il s'efforce alors d'être le plus ingénieux possible, vif et réactif. Des morceaux comme Hoorn of Plenty, par exemple, sont tout simplement des moments de grace où les percussions infatigables de Thomas Klein font corps avec une électronique oxygénée et souple qui, ici, ne sert pas de simple habillage. Klein est trop futé pour tomber dans ce genre de piège et il l'évite avec dextérité. Ses débuts sont donc tout à fait honorable et on sent que Sølyst ne fait qu'entamer une voie qui peut très bien révéler de nombreuses surprises. Les premiers éléments qu'il nous fournit ici nous laissent bon espoir.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 30-12-2011

A voir également :

http://www.bureau-b.com/solyst.php

?>