.:.Chronique.:.

Pochette

McGuire, Mark

A Young Person's Guide to Mark McGuire

[Editions Mego::2011]

|01 Dream Team|02 The Marfa Lights|03 Clague Woods|04 Slipstreams|05 Stranger Than Paradise|06 Flight|07 Ghost Around A Tree|08 The Path Lined With Colourful Stones|09 The Wind on the Winding Road Part II|10 Radio Flyer|11 Icy Windows|12 The Lonesome Foghorn Blows|13 Time Is Flying|14 Sun Shining Through the Open Barn Door|15 Explosion Alarm|16 Sick Chemistry|17 Skies|18 Over the Water|19 The Invisible World|20 Inside Where It's Warm|

Non content de nous avoir abreuvé de nombreuses réalisations depuis ces dernières années, Mark McGuire nous offre une compilations de ces œuvres. On peut se demander quel intérêt cela peut avoir étant donné que la plupart des compilations n'apportent bien souvient rien de neuf. Sauf que dans ce cas là c'est presque une aubaine. En effet, les pièces qui ont été choisies ici sont issues la plupart du temps de disques dont le tirage n'excède pas les 200 exemplaires. Autant dire que la plupart des albums de Mark McGuire sont aujourd'hui introuvables ou en passe de l'être. Ce double album est donc une chance de contempler tout le chemin parcouru par le jeune homme ces quatres dernières années. Si il a été particulièrement productif (c'est le moins que l'on puisse dire) ses obsessions restent toujours les mêmes coincées entre les travaux de Brian Eno et ceux de Robert Fripp. Des loops de guitares, des divagations rêveuses et répétitives, des paysages sonores oniriques, voilà ce qui nourrit habituellement Mark McGuire. Il est un exécutant tout à fait honorable et tout à fait digne de ses maîtres.

Certes on pourra toujours arguer qu'il est toujours aussi centré autour des mêmes thèmes, pour autant ce qu'on avait pu constater sur Living With Yourself est tout aussi vrai sur cette compilation. Mark McGuire est un artiste appliqué, consciencieux mais qui laisse aussi parler son imagination donnant ainsi à ses compositions une image des plus aérée et qui souligne une réelle volonté de créer une musique ouverte et parfaitement oxygénée. McGuire est dans une sorte de continuité, ce qui ne veut pas dire qu'il fait tout le temps la même chose. Notre homme aime les longs développements et dans cet exercice il en profite pour se montrer, en général, bien plus subtil qu'un débiteur au kilomètre de boucle guitaristiques. Il suffit d'écouter attentivement pour entendre ces constructions almabiquées et sinueuses. Alors, peut-être que Mark McGuire produit trop ce qui peut donner l'impression qu'il se répète et qu'il a du mal à sortir des mêmes schémas. En fait, rien n'est moins faux. McGuire suit un fil rouge et à partir de ce fil rouge il explore encore et encore. C'est aussi simple que cela et ce double album démontre toute sa capcité à manœuvrer.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 18-12-2011

A voir également :

http://www.editionsmego.com/

?>