.:.Chronique.:.

Pochette

Golden Filter, The

Syndromes

[Perfectly Isolated::2011]

|01 Mother|02 Syn|03 Wörk|04 Kill Me |05 Shake|06 For Your Broken Life|07 Mysteries of Love|

Conçu pour être une bande son d'un court métrage du réalisateur norvégien Kristoffer Borgli, Syndromes est, de fait relativement court lui aussi. Un album qui, dans sa version vinyle, ne contient que six titres alors la version cd, elle, contient un titre supplémentaire. Ca vous fait une belle jambe me direz vous mais on aurait tord de négliger ce disque qui, par bien des aspects, est assez envoutant. Et une fois que vous aurez vu le court métrage vous ne pourrez décemment plus les dissocier. The Golden Filter, formule à deux (Penelope Trappes et Stephen Hidman), œuvre dans une électro-pop plongée dans l'éther qui a tendance à se développer ces derniers temps. Comme quoi on redécouvre les bien faits d'une pop sensible et réfrigérée mais bien que la température de The Golden Filter descende en dessous de zéro, le duo sait jouer sur la corde sensible et déjouer les pronostics en se montrant moins rigide et prévisible que ceux qui s'essayent à quelque chose d'équivalent. Ici, la voix pénétrante de Penelope Trappes a autant d'importances que les lignes mélodiques où les percussions jouent un rôle primordiale. La vision musicale de The Golden Filter n'est pas figée et sous leur apparente froideur il y a une chaleur bouillonnante qui ne demande qu'a s'exprimer. Syndromes se révèle donc être une bien meilleure surprise qu'on aurait pu croire. Rien ne présageait cela car on s'attendait à une synth-pop assez typique aux aspirations modestes et aux méthodes rectilignes. The Golden Filter montre qu'il a plus d'une corde à son arc et que les premières impressions laissées par Volupsa, leur premier opus, n'étaient franchement pas dues au hasard. Avec Syndromes, The Golden Filter prouve qu'il faudra compter sur eux à l'avenir. Quand on est capable de sortir des morceaux comme Kill Me ou le percussif Shake, il est évident qu'on ne peut être que séduit.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 12-12-2011

A voir également :

http://www.myspace.com/thegoldenfilter

http://www.thegoldenfilter.com/

?>