.:.Chronique.:.

Pochette

Boom Bip

Zig Zaj

[Lex::2011]

|01 All Hands|02 Goodbye Lovers and Friends (Feat. Alex Kapranos)|03 Pele|04 Do As I Do (Feat. Cate Le Bon)|05 Reveal|06 Manabozh (Feat. Money Mark)|07 New Order (Feat. Luke Steele and Josh Klinghoffer)|08 Automation|09 Tum Tum|10 Mascot and the Moth|

Ma relation avec Boom Bip est celle d'une flemme caractérisée. Seed to Sun, en 2002, bel album introductif me laissait penser que j'allais les suivre de prêt. Et pourtant, j'ai à peine écouté Corymb et complètement délaissé Blue Eyed in the Red Room. Peut-être pouvais-je me payer le luxe de faire l'impasse. Ceci étant, Boom Bip mérite qu'on y revienne et qu'on se donne une seconde chance en tout réécoutant ainsi que le tout dernier album. Zig Zaj montre au moins que Boom Bip, derrière qui se cache Bryan Hollon, a su évoluer et n'est pas resté ancré dans un électro hip-hop dans lequel il aurait fini par tourner en rond. De plus, Ce disque a aussi été l'occasion de collaborations diverses notamment avec Alex Kapranos (Franz Ferdinand), Mikey Noyce (Bon Iver) ou Luke Steele (Sleepy Jackson). Nous sommes donc assez loin du monde du hip-hop. Est-ce qu'on doit le regretter ? Non, absolument pas car depuis bientôt presque dix ans Hollon que même s'il n'a pas abandonné toute référence aux sonorités hip-hop (cf Mascot & The Moth), il s'est également ouvert à des constructions mélodiques de plus en plus variées. En tout cas, il reste un expérimentateur attentionné des musiques populaires (« populaire » sans caractère péjoratif, s'il vous plait) avec, sur ce disque au moins, un hommage à peine voilé à New Order (New Order & Pele). D'ailleurs, à mi-chemin entre les 80's et le XXIème siècle, Boom Bip est toujours en quête d'une musique à la production impeccable, qui soit suffisament évocatrice et souple tout en faisant marcher au maximum votre intellect. L'absence de Hollon sous le nom de Boom Bip a été longue (faut-il rappeler que Blue Eyed in the Red dâte de 2005 ?) mais il faut admettre que le bonhomme n'a rien perdu de sa superbe et qu'il sait toujours nous emmener le plus loin possible. Grâce lui soit rendu.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 20-11-2011

A voir également :

http://www.myspace.com/boombip#

?>