.:.Chronique.:.

Pochette

This Will Destroy You

Tunnel Blanket

[Monotreme Records::2011]

|01 Little Smoke|02 Glass Realms|03 Communal Blood|04 Reprise|05 Killed The Lord, Left For The New World|06 Osario|07 Black Dunes|08 Powdered Hand|

Ca va être difficile de ne pas faire la comparaison avec Mogwai. Il faut dire que This Will Destroy You, combo texan, ne fait rien pour arranger les choses. Nous sommes exactement dans le même registre, un post-rock brumeux qui prend de l'envergure au moment opportun et sait naviguer dans les hautes sphères à l'image de ces magnifiques rapaces de la cordillère des Andes. Alors quitte à suivre les pas de leurs petits camarades britanniques autant le faire bien et sans bavures. Sur ce point là, Tunnel Blanket est sans doute un modèle du genre. Aérien comme ce n'est pas permis, This Will Destroy use et abuse du drone, de l'ambient, du shoeagaze et par moment un peu de sampling. Le résultat est, sans contestation possible, du plus bel effet. Les américains savent doser et donner une émotion juste sans rentrer dans un pathos ridicule. Du pathos, certes, il y en a et pas qu'un peu mais nous sommes loin de la caricature. Même si on sait que les Mogwai, Explosion In The Sky et Cie ont bien déblayé le terrain, on reste encore sous le charme de ces longues étendues sonores où l'onirique rêgne imperturbablement.

Pour autant, personne ne sera dupe. This Will Destroy You reprend, certes avec talent, ce que d'autres ont déjà fait avant eux. Ils n'apportent pas grand chose de ce qu'on connait déjà. Ce n'est pas un reproche, c'est un constat. L'un dans l'autre on ne peut pas non plus reprocher Tunnel Blanket d'exister. Dans le fonds, ce disque remplit très bien son office et le groupe maîtrise son sujet, forçant malgré tout le respect. Mais pour dépasser un Mogwai, il faudra sans douter oser aller plus loin, prendre plus de risques et ne pas se contenter une réplique aussi belle soit-elle. Ils en ont probablement conscience. Tunnel Blanket n'est peut-être qu'une étape après tout. Un palier sur lequel This Will Destroy You continue à se construire jusqu'à ce qu'ils atteignent ce point de non retour qui signifierait qu'ils auront trouvé la formule parfaite ou la plus aboutie. Nous n'en sommes pas encore là mais Tunnel Blanket (à écouter avec un bon volume tout de même) reste tout de même plus que satisfaisant.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 15-11-2011

A voir également :

http://www.myspace.com/thiswilldestroyyou

?>