.:.Chronique.:.

Pochette

Montauk In February

Broken City Heart

[Spank Me More Records::2009]

|01 While Bleeding Hours|02 I Met the Soul of the Town|03 Deep Inside|04 Six Feet Under|05 I Got Lost In My|06 Broken City Heart|

Les chantiers de constructions sont une source sonore sans fin pour tout ceux qui s'emploient dans le field recordings, l'expérimental ou tout simplement la musique industriel. Montauk In February, projet du belge Pierre de Mûlenaere auquel participent Valentin Delecourt (vibraphone) et Nils Frahm (piano), s'est ainsi servit de ce genre de matériaux. En effet, les sonorités ont été puisé à partir d'une trentaine de films qui ont été réalisé pendant les travaux d'une gallerie commerciale bruxelloise. C'est à partir de là qu'interviennent Delecourt et Frahm qui apportent une ligne « mélodique » et structurante. Alors qu'il faut considérer ce court disque comme une bande son imaginaire au fantasme industriel, Montauk In February se montre à la frontière entre le réel et le rêve. Rien de bien neuf dans tout cela mais Montauk In February se montre plutôt inspiré et on ne peut que le soutenir à poursuivre dans cette voie là. Malgré sa courte durée, Broken City Heart est assez varié et ne répond aucunement à l'appel du tout bruitiste. C'est probablement ce qui fait sa force et le fait qu'il parvient à se démarquer d'une approche trop scolaire. Son côté cinématographique le protège surement d'une trop grande répétition et incite à dépasser les frontières de l'imaginaire industriel. A l'évidence, Pierre de Mûlenaere n'a pas utilisé tout les matériaux qu'il avait à sa disposition. Cela lui laisse une bonne marge de manœuvre et tant qu'il restera sur les mêmes intentions que Broken City Heart, nous n'aurons pas trop de soucis à nous faire.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 30-10-2011

A voir également :

http://spankmemore.bandcamp.com/album/broken-city-heart

?>