.:.Chronique.:.

Pochette

Patriotic Sunday, The

Actual Fiction

[Collectif Effervescence::2011]

|01 Grey Hair|02 A Set of Seemingly Disconnected Words|03 Self Employment|04 Quiet & Slow|05 Coathanger in the Party Room|06 Everyman's Voice|07 Fiction|08 Belgrade|09 I'll Talk If You Know What To Say|10 Wet Blanket|11 The Fire|12 Pigeonholed|

Ca y est. C'est la passe de trois et plus personne (sauf si on le fait exprès) ne peut ignorer Eric Pasquereau aka The Patriotic Sunday. Déjà sur Lay Your Soul Bare on vous en disait du bien. On en remettait une louche pour Characters. Entre temps on s'enthousiasmait pour les deux albums de Papier Tiger (le premier, sans titre puis The Beginning And End Of Now). En attendant que ces derniers sortent un nouvel opus, Pasquereau est revenu à son patronyme d'homme solitaire. Enfin, pas si solitaire que ça puisque pour cet album notre homme a collaboré avec La Terre Tremble !!!, camarades de label avec qui il s'est lié d'amitié sur des tournées communes. Mais pour qui a déjà écouté Travail, il est évident que le groupe s'est mis entièrement au service de The Patriotic Sunday. Ils ne sont donc pas sur un même pieds d'égalité. Du moins pas dans le sens où on aurait pu l'entendre. The Patriotic Sunday est l'idée du seul Eric Pasquereau et lui seul sait dans quelle direction il veut aller. La Terre Tremble !!! s'est donc prêté au jeu de bonne grâce mais aussi avec un réel plaisir. Cela s'entend et c'est aussi, en partie, pour cette raison que Actual Fiction est un album solaire, chaleureux et clairement décontracté.

Sous ses aspects bucoliques, Actual Fiction rappelle aussi qu'Eric Pasquereau est un fin song-writer pétri d'une culture qui s'est depuis longtemps établie au-delà de l'Atlantique. En écoutant ses chansons on sent la chaleur du soleil nous tanner la peau. Il est fini le temps de la confidentialité, The Patriotic Sunday s'expose désormais au grand air. Déjà Characters donnait quelques signes de la direction qu'allait prendre le nantais. Ca devient plus évident aujourd'hui une fois qu'on a Actual Fiction entre les mains. Pour autant Actual Fiction n'est pas un calque réarrangé de son prédécesseur. Comme à chaque fois, Eric Pasquereau garde à peu près le même background mais il le transforme comme s'il troquait les habits de la veille pour en prendre de nouveaux. Ainsi, Actual Fiction rayonne d'un bonheur primaire, celui qu'on n'explique pas, qui se prend comme il vient et qu'on accepte volontiers parce qu'on ne peut pas faire autrement. Inutile de dire que The Patriotic Sunday réalise une fois de plus un grand et beau disque. De toute façon, le bonhomme n'a pas grand chose à perdre ce qui lui enlève une lourde épine du pied. Il se fait plaisir et nous le transmet (le plaisir) avec toute la sincérité qui puisse exister.

note : 9

par Fabien, chronique publiée le 20-10-2011

A voir également :

http://www.myspace.com/thepatrioticsunday

http://collectif-effervescence.bandcamp.com/album/actual-fiction

?>