.:.Chronique.:.

Pochette

Chaos Physique

The Science of Chaotic Solutions

[Acid Cobra / Jestrai::2009]

|01 Cul de sac|02 Sun Run Fun Gun|03 Litany for a Monkey|04 Spa Ghem Frogs|05 Jeux de promesses|06 Arum Titan|07 Neutrons Protons|08 Socrate Rook|

On le sait. Amaury Cambuzat a plusieurs casquettes. Si il est surtout connu pour son activité au sein de Ulan Bator, il est aussi à l'origine de la création du label Acid Cobra qui lui permet de donner vie à d'autres de ses projets. Comme Chaos Physique par exemple. Articulé autour dudit Cambuzat, Pier Mecca et Diego Vinciarelli (déjà rencontré avec Sexy Rexy), Chaos Physique porte bien son nom. Ce trio est donc l'expression du chaos dans un état de transe physique et électrique permanent. Dans un mélange de no-wave, de post-punk, de krautrock et de noise crasseux, Chaos Physique développe son propos avec autorité. Cette autorité est telle que The Science of Chaotic Solutions apparaît comme un disque sans concessions porté par une formule simple qui ne s'embarrasse pas d'effets de manche. Mais qui dit simple ne veut pas dire simpliste. En effet, Chaos Physique n'a pas eu besoin d'une ribambelle de musiciens et d'une sophistication forcenée pour aboutir à un resultat plus que satisfaisant. En tout cas la formule à trois n'empêche aucunement la construction d'une musique complexe, étirée et qui sait prendre de la hauteur plutôt que de rester sous une lourde chappe de plomb. Ainsi, ce disque ne saurait être considéré comme un simple élan noise avec un léger habillage kraut. Le champs de vision de Chaos Physique est plus vaste et tente sa chance en prenant une direction vers des horizons hybrides, pas forcément inconnus de tous mais qui se révèlent toujours être des terrains de jeu appréciables. Chaos Physique, sous couvert d'une musique sérieuse et appliquée, se fait largement plaisir et se laisse aller à de larges divagations. Tant que cela fonctionne, il ne faut pas hésiter. Même si ce disque n'est pas vraiment porteur de couleurs vives il possède malgré tout en lui une noirceur nihiliste dont le rayonnement est bien plus fort. Terriblement efficace.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 12-10-2011

A voir également :

http://www.myspace.com/chaosphysique

?>