.:.Chronique.:.

Pochette

I Start Counting / Fortran 5 / Komputer

Konnecting...

[Mute::2011]

|01 Letters To A Friend (I Start Counting)|02 Million Headed Monster (I Start Counting)|03 Heart On The Line (Fortran 5)|04 Time To Dream (Fortran 5)|05 Valentina (Komputer)|06 Looking Down On London (Komputer)|07 Love Baby (Fortran 5)|08 Lose Him (I Start Counting)|09 Headphones And Ringtones (Komputer)|10 Still Smiling (I Start Counting)|11 Like A Bird (Komputer)|12 Empty Room (I Start Counting)|13 Look To The Future (Fortran 5)|14 Persian Blues (Fortran 5)|15 Layla (Derek Sings Derek)(Fortran 5 with vocals by Derek Nimmo)|

Quel est le point commun entre I Start Counting, Fortran 5 et Komputer ? Tout simplement les personnes qui se cachent derrière sont les mêmes. Depuis 1982, David Barker et Simon Leonard ont donc changé deux fois de nom mais sont toujours resté fidèles au même label. C'est pour cette raison que Mute a pu réaliser cette compilation de cet inséparrable duo. L'histoire de David Barker et de Simon Leonard est aussi celle de l'électro-pop qui depuis son avènement dans les 80's ne s'est jamais démodé et est plus actuelle que jamais. Ainsi que ce soit sous I Start Counting, Fortran 5 ou Komputer (qui est clairement un projet qui s'inspire de Kraftwerk) la musique des deux hommes est toujours aussi pertinente. Les quinze morceaux, remasterisés pour l'occasion, sont les témoins d'une évolution synthétique qui n'a jamais vraiment perdu de sa modernité. Et comme elle le groupe a fini par évoluer changeant de nom au fur et à mesure de ces mêmes évolutions. Ces changements, ces nuances, on les suit ici et on voit bien que le duo a toujours été dans le ton et à la pointe de la pop synthétique.

Cette compilation est tout simplement un régal pour tout ceux qui ne jurent que par ce format sonore. Et c'est peut-être l'occasion également d'une belle découverte car Barker et Leonard n'ont jamais été les plus médiatisé des groupes électro-pop. Mais leur longévité associée à leur discographie leur a conféré une certaine respectabilité. Au vu de Konnecting... on en comprend aisément la raison. Même si ce disque fait un peu office de bilan (ou d'introduction, comme vous voulez) après un peu moins de trente années de bons et loyaux services, le duo reste en activité et on nous promet d'ores et déjà un nouvel album de Komputer. Konnecting... nous permet alors de nous replonger et de mieux comprendre une formation dont on ne parle pas assez, qui n'a jamais fait vraiment de vagues mais qui s'est toujours révélée d'une impeccable constance. Certes l'électro-pop des deux hommes est sans doute un peu sage mais elle n'a jamais eu vocation de choquer ou de provoquer. Seuls comptent les mélodies bien contruites et les ossatures électroniques intelligentes. En ce sens Barker et Leonards sont des modèles.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 21-09-2011

A voir également :

http://www.myspace.com/komputermusik#

?>