.:.Chronique.:.

Pochette

Keusch, Wyatt

Object-Relations

[Force Intel / Mille Plateaux::2011]

|01 Object 01|02 Object 02 (Album Version)|03 Object 03|04 Object 04|05 Object 05|06 Object 05|07 Object 06|08 Object 07|09 Object 08|10 Object 09 (Bonus Track)|11 Object 10 (Bonus Track)|

Connu sous le nom de Khalija, KH ou House of Ash, Wyatt Keusch ne s'interdit pas de sortir des disques sous son véritable nom. Une manière comme une autre de redescendre sur terre . Quoique. Non, parce que Wyatt Keusch fait partie de ceux qui ne peuvent s'empêcher de prendre plusieurs pseudonymes afin de satisfaire leur boulimie créatrice. En la matière, Wyatt Keusch n'est certainement pas le dernier et ce disque est le fruit d'un travail alors qu'il n'avait que dix-neuf ans. Ce n'est pas un hasard si on a ressorti ces morceaux du tiroir tant ils sont d'une belle maturité. Object-Relations est un disque où le noise, les beats IDM et glitchs côtoient des mélodies organiques, légères et sensibles. Le véritable défi pour l'américain aura sans doute été de trouver un équilibre entre tous ces éléments pour rendre la chose digeste. Et c'est là le véritable tour de force de Wyatt Keusch. Il parvient à créer une musique électronique qui est autant concassé que volubile et dont le côté abstrait révèle des aspects très humains aussi sombre qu'emplie de luminosité. Cette ambivalence a quelque chose d'admirable car si le disque peut avoir un aspect frontal il a aussi des moments où il parvient à reprendre son souffle, respire à plein poumons avec sérénité.

C'est sans doute là le gros intérêt de cet album, cette façon de savoir marier les genres, les ambiances, les mettre en relation de telle manière que l'on trouve cela naturel. Wyatt Keusch n'a certainement pas été le premier à tenter ce genre d'expérience. On ne peut pas lui reprocher d'essayer et au vu de Object-Relations nous n'avons pas vraiment à le regretter. Album pointilleux mais pas mono-maniaque, il est ouvert et prone une grande liberté d'action. Sans être un coup de génie, ce disque met en scène un homme qui, au travers de ses différents projets et de son label Khalija Records, démontre une belle capacité de réaction et de créativité électronique. De fait, la musique de Wyatt Keusch est toujours en mouvement et ne peut manifestement pas se contenter de faire du sur-place. Cela tombe bien, nous non plus et il va de soit que si cela avait été le cas, Wyatt Keusch n'aurait jamais attiré l'attention des gens de chez Mille Plateaux. Object-Relations est sans doute un cas d'école d'IDM moderne, inventif et dénué de tout rigidité. Exemplaire.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 15-05-2011

A voir également :

http://www.wyattkeusch.com/

?>