.:.Chronique.:.

Pochette

Belmondos, The

Always Rumble

[A Quick One / Module::2010]

|01 A Second Longer|02 Awesome Rumble|03 Always on my Mind|04 Flighty Girl|05 Smile of the Dead|06 Someone There|07 Riding for a Fall|08 Wonder Why|09 On the Way to the Pub|10 Sunday|11 Beyond Bonds|12 Lost|13 A Kiss for a Ragging|

Loin de moi vouloir jouer les blasés mais ce premier album des français The Belmondos n'a rien de transcendant. Ils ont beau être considéré comme l'un des groupes les plus cools du moment, ça ne changera rien à l'affaire. Pourtant, on était prévenu et on savait sur quel terrain on allait s'aventurer sans même avoir eu à écouter une seule note. The Belmondos sont des enfants des sixties, aimant les Kinks, The Sonics, The Zombies et tutti quanti mais aussi des choses plus "modernes" comme The Strokes, The White Stripes, Arctic Monkeys. Des visionnaires, quoi. Le but ici est de ressusciter le rock garage et lui donner un accent un peu plus pop. D'ici là qu'on tende vers la jangle pop, il n'y a pas loin. L'intention est sans doute bonne, l'album en lui même est plutôt sympathique, porté par des chansons dont on a pas grand chose à redire mais on ne se fait guère d'illusions. Always Rumble, au delà de sa coolitude, n'apporte pas grand à ce que l'on sait déjà du genre et il apparait comme un disque de genre voire technique. On prend note et on a conscience que ce n'est tout de même pas le pire album qui soit. Cependant, le constat que l'on fait n'est pas très optimiste. Très vite, The Belmondos risque d'être prisonnier de son image et de la musique qu'ils jouent. Il est à craindre que le quatuor n'ait pas grand chose de plus à nous offrir. On peut se tromper mais à vouloir rééditer la musique de ses idoles on en vient à faire tout le temps la même chose et il est à prévoir que les prochains disques du groupe soient des copies conformes de celui-ci. C'est déjà moins cool. Après, si on est fan d'une pop bien propre sur elle et sautillante on ne peut que se réjouir. Pour ma part, j'attends un peu autre chose et je passe la main.

note : 6

par Fabien, chronique publiée le 13-04-2011

A voir également :

http://www.myspace.com/thebelmondosclub

?>