.:.Chronique.:.

Pochette

Phair, Liz

Liz Phair

[?::2003]

Polémique surement ! Le nouveau Liz Phair s’y prete à merveille ! La reine sexy de la pop indé glisse dangeureusement vers un rock FM « dégradant ».

A force de voir des minettes comme Nathalie Imbruglia ou autre Avril Lavigne lui passer devant et décrocher la cymbale d’or, la belle a décidé de prendre les devants. Exemple : 5 titres sur 14 sont co-écrits et produit par le trio de producteur The Matrix, pour beaucoup dans le succès d’une certaine demoiselle dont j’ai déjà cité le nom. Evidemment les fans s’enflamment et boudent ce nouveau disque pourtant pas si mauvais. Mais il est vrai que Liz ne fait rien pour arranger son cas, photos aguicheuses du livret ou textes faussement naïf au second degré ( « I want to play xbox on your floor », « We haven’t fucked yet but my head spinning » ) donnent vraiment l’impression qu’elle a vendu son ame au diable. Mais pour ceux à qui ils restent encore des oreilles, ils pourront se delecter des fabuleux Love/Hate, Little Digger, H.W.C (une sacrée gonzesse cette Liz Phair) et j’en passe.

Pour terminer en beauté (et remplir ma boite mails d’insultes vaseuses), j’ajouterais que The Matrix cosigne des titres certes un peu trop propre sur eux mais mélodiquement imparable… J’aime ce disque !

note : 7

par Zulyen, chronique publiée le 15-10-2003

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Fabien : avis du rédacteur

?>