.:.Chronique.:.

Pochette

Landscape

Landscape

[Square Dogs::2011]

|01 If You Wanted|02 The Great Escape|03 Resist|04 Resound|05 Constant Craving|06 Under Statement|07 Free Again|08 The Hood|09 Into The Night|

Cela fait plaisir de retrouver Nicolas Leroux. Lui qui avait été la magnifique voix d'Overhead a trouvé un nouveau terrain de jeu avec le groupe de Guillaume de Chirac. Ce dernier, jusqu'ici, s'occupait de la partie vocale mais pour ce troisième album, Landscape s'est attaché les services de Nicolas Leroux et force est de constater qu'on y perd pas forcément au change. Guillaume pour la musique, Nicolas pour les paroles, le duo fait mouche et fonctionne plutôt bien. Alors qu'on leur reprocherait presque d'avoir des affinités artistiques avec Radiohead, Syd Matters, Overhead (inévitablement), voire pire, Coldplay, on ne voit pas en quoi cela ferait de Landscape un mauvais album. Bien au contraire, celui-ci est fouillé, tortueux, fortement émotionnelle et surtout, magnifiquement produit. La musique de Guillaume de Chirac se devait d'avoir une mise en forme à la hauteur. Album soyeux, fait de douces mélopées et d'envolées majestueuses, Landscape est bien dans cette veine qui de Overhead à Syd Matters se veut le témoin d'une pop cérébrale et sensible qui évite les arrangements douteux et les efforts binaires. La simplicité n'est donc pas le fort du groupe mais la forme alambiquée des morceaux ont la souplesse nécessaire pour qu'il ne soit pas catlogué comme indigeste et arrogant.

Et de l'arrogance, il n'y en a pas chez Landscape. Dans cette complexité architecturale on ressent aisément cette simplicité des émotions, ce vagabondage serein et onirique qui fait que le groupe avance d'un pas léger. Et c'est cette légèreté faite d'entrelacs mélodiques qui fait de Landscape une expérience savoureuse. Alors, quid des reproches ? Il n'y a pas besoin d'en faire ou de regretter quoi que ce soit à propos des choix de la formation. Ceux-ci sont plus que respectables et ils en font quelque chose de tout à fait estimable. De plus, il est quand même un peu tard pour les remontrances puisque Landscape a deux autres disques à son actif. Il aurait été sans doute bon de se rendre compte avant sur quoi repose la musique de Landscape. Assurément, ce groupe arrive désormais à maturité et il n'est pas vraiment étonnant de le voir à ce niveau. De fait, ils ne sont pas loin de la perfection mais qu'ils fassent attention à ne pas s'installer dans la routine. Ce serait le pire qui pourrait leur arriver. Mais un disque comme Landscape laisse bon espoir.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 09-03-2011

A voir également :

http://www.myspace.com/landscapeone

?>