.:.Chronique.:.

Pochette

Toro Y Moi

Underneath the Pine

[Carpark Records::2011]

|01 Intro / Chi Chi|02 New Beat |03 Go With You|04 Divina|05 Before I'm Done|06 Got Blinded|07 How I Know|08 Light Black|09 Still Sound|10 Good Hold|11 Elise|

Causers of This, sorti l'année dernière, était caractérisé par ce qu'on avait appelé la chillwave. Manifestement, pour son nouvel opus, Underneath the Pine, Toro Y Moi, autrement dit Chaz Bundick, semble s'en être un peu sorti pour proposer une pop hybride, groovy, teintée d'expériences shoegaze et quelque peu stereolabisé. On comprend dès lors que Toro Y Moi n'est pas, et ne sera sans doute jamais, le projet d'une seule idée. Son humeur est changeante mais pas capricieuse pour autant. C'est pour cela qu'un disque comme Underneath the Pine a toujours une approche intelligente, privilégiant des mélodies savoureuses et bien senties qui sont servies sans excès mais avec un sens innée de la mise en forme. Aucune pauvreté sonore n'est donc à déplorer ici et on semble même redécouvrir le bonhomme tant il élargit ses capacités. Causers of This était déjà un album surprenant qui était sans doute l'une des plus belle surprise de 2010. Avec cet album Chaz Bundick prouve, en un interval de temps assez court mine de rien, qu'il peut se renouveler tout en gardant l'essentiel, c'est à dire cette capacité à enfiler des chansons aussi abouties les unes que les autres.

On pensera alors à plein de choses en écoutant ce disque. Air, Stereolab (donc), My Bloody Valentine (encore; du moins pour Intro / Chi Chi qui fait le lien avec Causers of This), François de Roubaix (qui est une influence revendiquée par le bonhomme), Michel Colombier et surement plein d'autres artistes du même acabit. Inutile donc de dire que Toro Y Moi n'arrive pas avec ses gros sabots et qu'il est loin d'une pop grassouillette et sans finesse. Bien au contraire, Toro Y Moi est largement au-dessus de tout cela. Alambiquée, émouvante, enjouée et porteuse d'une évidence céleste (comment ne pas le croire en écoutant des morceaux comme How I Know) la musique de Toro Y Moi n'est décidément pas de celle que l'on entend tous les jours. De fait, elle semble arriver d'ailleurs. Presque spatiale, elle invite quasiment à un voyage au-delà de la stratosphère. Non, notre homme n'a pas les pieds sur terre et c'est tant mieux car c'est qui lui permet d'avancer et d'être quelqu'un de complêtement à part. Incontestablement, Underneath the Pine hausse un niveau qui était déjà excellent. La seule question qui demeure est de savoir jusqu'où il ira et si cette bénédiction pop s'arrêtera un jour. On espère que non. Croisons les doigts.

note : 9

par Fabien, chronique publiée le 25-02-2011

A voir également :

http://www.myspace.com/toroymoi

?>