.:.Chronique.:.

Pochette

Objekt/Urian

Agitation

[Tesco Organisation::2010]

|01 Warning|02 The Price we Have to Pay|03 Agitation|04 Jesus|05 Anneliese M.|06 Despair|07 Chamber Music|08 Purpose|09 Liberty|10 Gulag|11 Lebenswille|

On n'y va pas par quatre chemins. Objekt/Urian est largement présenté comme l'un des plus grands espoirs de la musique industrielle de ce siècle avec un style particulier qui rappelle aisément les efforts d'un Boyd Rice. Cependant, il est également évident qu'on ne saurait résumer le duo allemand à cette simple comparaison. C'est bien plus complexe que cela et l'eventail sonore de Objekt/Urian est plus large, allant des reminiscences industrielles avec ses nombreuses variantes à une dark wave plus sensible. Evidemment, le trait sur lequel le duo force le plus est cette notion terroriste, froide et brutale que l'on pouvait retrouver dans des groupes comme Throbbing Gristle et le SPK des débuts. Fruit d'un travail de trois années, Agitation est autant une démonstration de force qu'une sorte de bilan de ce qu'on a appelé le Power Electronics, la Noise, et la musique Industrielle psycho-rigide. Pour autant les allemands ne sont pas aussi rigide que cela car ils peuvent, sans scrupules, intégrés des rythmes plus pop et les mêler à des scories noisy histoire de dire que le groupe n'est pas celui d'une seule idée. Alors assurément, Objekt/Urian n'est ni NON, ni TG, ni Whitehouse. Pour autant, le savoir faire est là et Agitation est un disque sacrément efficace qui, la plupart du temps touche au plus juste.

Il aurait été d'ailleurs été étonnant que le label Tesco Organisation (sans doute le plus réputé sur ce crénau) ait pu donner son aval pour un disque conçu dans l'approximation. De fait, pour Objekt/Urian il n'est pas étonnant qu'on soit assez bienveillant à leur égard. Bien que leur classicisme et leurs influences transpirents ici (comment ne pas penser à TG sur un morceau comme Chamber Music ou Boyd Rice sur Liberty par exemple ?), Agitation est un album qui fait plus que tenir la route. Solide sur ses bases et efficace à bien des égards ce disque ne fait pas que regarder en arrière. Il pousse clairement vers l'avant en perpétuant une inquiétante radicalité sonore tout en regardant vers un futur incertain. Le moins que l'on puisse dire est que le pessimisme est plutôt de mise ici. Carsten Krebs et Thorsten Maier mettent au centre de leur musique ce caractère social et politique qui a longtemps poursuivi le genre industriel. Ces derniers temps, on avait plus tendance à écouter une musique plus neutre, moins engagée et, sans doute, plus formelle. Objekt/Urian remet les pendules à l'heure et, à vrai dire, on attendait ça depuis longtemps.


OBJEKT/URIAN: Live Mannheim, 16.10.2010 (L'affaire fatale)

OBJEKT/URIAN | Myspace Music Videos

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 18-02-2011

A voir également :

http://www.myspace.com/objekturian

?>