.:.Chronique.:.

Pochette

Kissy Sell Out

Youth

[Marrakesh::2010]

|01 Through the Leaves|02 Garden Friends|03 Essex Boy|04 Apple Jelly|05 This Kiss|06 Bubs & Bizzle|07 Go Explode|08 Pop Bottle|09 Harriet|10 Bethnal Green Café |11 Youth|

Je ne sais pas ce qu'il prend celui-là mais il a un bon dealer. Chargé aux excitants, Thomas Bisdee, qui s'est fait connaitre en Angleterre sous le nom de Kissy Sell Out, a sorti un premier album survitaminé et foutraque. Ce DJ, graphiste à ses heures perdues, compte de nombreux remixes à son actif ainsi que de multiples participations à des compilations. Bien entendu, ce fou furieux a vite été repéré ce qui lui a ouvert quelques portes dont celle, prestigieuse, de la BBC. Autrement dit, de l'autre côté de la Manche, Bisdee est reconnu pour sa musique. Ici, c'est une autre histoire. Vu la frisolité hexagonale tant réputée, il sera plus dur pour le britannique de percer. Youth a beau être une mine d'hymnes de pop électronique catchy et gonflés à bloc, ce n'est pas gagné d'avance. Alors qu'ici on déroule le tapis pour un insupportable Mika, on ignore un Kissy Sell Out qui a plus de ressources et de cordes à son arc. Bon, certes, Bisdee nous en envoie beaucoup en même temps au risque d'une overdose rapide. Cependant des titres Through the Leaves ou Apple Jelly sont proprement imparrables. Alors, il est évident qu'il a une sensibilité pop hors du commun mais sa façon de mettre du punch à tous ses morceaux peut provoquer une certaine lassitude. C'est donc comme les bonnes choses, il ne faut pas en abuser.

Mais, finalement, Youth est un titre plutôt bien trouvé et qui colle bien à la musique de Kissy Sell Out. Cela déborde d'énergie et cela ne semble pas pouvoir maîtriser sa joie de vivre. C'est la force de la jeunesse, c'est immédiat et il n'y a pas de calcul. On prend la chose comme elle vient. Ca passe ou ça casse. Honnêtement, dans le cas présent, ça passe même si l'exubérance fait parti de son fonds de commerce. Alors oui, Youth est un disque bouillonnant mais qui n'exclut pas une certaine maîtrise. Thomas Bisdee n'est pas un idiot et son expérience sur bien des scènes ainsi que ses passages radiophoniques lui ont permis de produire un disque vif mais pas incontrolée. L'avenir est donc devant lui et on le croit assez riche en rebondissement. Si il continue sur cette lancée, sa route sera toute tracée. Enfin, à condition de ne pas reproduire à chaque fois le même disque. Le vrai risque est là.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 14-01-2011

A voir également :

http://www.myspace.com/kissysellout

?>