.:.Chronique.:.

Pochette

Panti Will

Hell

[Dora Dorovitch::2003]

Le label français Dora Dorovitch était assez bien parti avec son album de Téléfax. Cette fois, le « Hell » de Panti Will est trop difficile d’accès. Je ne suis toujours pas là pour dire que c’est de la merde ou non, mais cette fois, je ne peux faire l’effort d’écouter ce disque trop souvent.

Certes des passages sont assez entraînants, des boucles hip hop traînent dans le fond du son, mais des moments trop trop trop expérimentales cassent à chaque fois le rythme. Le travail de collecte de sons et d’échantillonnage a du être long et laborieux ; car si on peut faire un reproche à Panti Will, c’est d’avoir voulu en faire trop, d’en mettre trop partout, de faire apparaître des sons dans tous les sens, à des endroits imprévus (car l’imprévu est sympathique), mais le résultat est parfois quasi inaudible. Donc, il faut avouer que le pari est ambitieux, que la réalisation n’est pas réellement mauvaise, mais d’ajouter que cela n rentre pas dans les goûts de n’importe qui, n’importe quand...

note : 3

par dorian, chronique publiée le 16-09-2003

?>