.:.Chronique.:.

Pochette

Ufomammut

Eve

[Supernatural Cat::2010]

Le moins que l'on puisse dire c'est que Eve divise. D'un côté vous avez ceux qui vitupèrent contre ce disque en lui reprochant son manque d'originalité. De l'autre, ses défenseurs soutiennent l'inverse. Ce qui est certain c'est que Eve n'est surement pas l'ignoble bouse décrite par les uns mais de là à dire que c'est tout simplement le meilleur album de Ufomammut c'est peut-être prendre la chose un peu trop à coeur. Il serait donc bon de dépassionner les débats et d'analyser ce cinquième album avec un peu de recul. Ce serait, sans doute, lui rendre le plus grand des services.

Dédicacé à la mère de l'humanité, "la première femme sur terre", qui osa se rebeller contre son géniteur avec les conséquences que l'on sait, Eve est un long morceau de 45 minutes qui est divisé en cinq mouvements différents. Massif, puissant, idolâtre, mystique, Eve est aussi assez répétitif, insistant sur les mêmes séquences pour mieux imposer son explosivité. Si on peut trouver que cela manque de fantaisie et de variété c'est que l'on écoute surement ce disque qu'en surface. Entre doom, psychédélisme et élans noise, Ufomammut imprime une allure de mastodonte qui détruit méthodiquement tout sur son passage. Certes, les puristes ne tombent pas des nues à l'écoute de Eve mais le trio italien reste impressionant de maîtrise sans qu'on puisse vraiment lui reprocher de manger dans la même gamelle que les autres. Eve demeure une bonne expérience doom même si on sait que les pièces les plus fondamentales du genre sont sans doute ailleurs.

Les déçus sont donc nombreux mais, d'un autre côté, le groupe s'ouvre à un nouveau public, plus large et moins enclin aux querelles de chapelles. Cela ne fait pas d'Ufomammut une formation vendue à la pire compromission mercantile. Bien au contraire, nous avons ici un groupe qui prends sciemment le risque de se couper d'un public déjà exigeant pour satisfaire des choix artistiques qui n'ont aucun rapport avec les attentes des plus avertis. C'est respectable. Après est-ce que cela sera payant à terme ? Impossible de le savoir mais, pour le moment, Eve reste un disque délectable, quoi qu'on en dise.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 29-12-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/ufomammut

?>