.:.Chronique.:.

Pochette

Twin Sister

Vampires With Dreaming Kids / Color Your Life

[Domino::2010]

|01 Dry Hump|02 Ginger|03 Nectarine|04 I Want a House|05 The Other Side of Your Face|06 Lady Daydream|07 Milk & Honey|08 All Around & Away We Go|09 Galaxy Plateau|10 Phenomenoms|

Bonne initiative de Domino. Alors que la réputation de Twin Sister est en train de monter en flèche, le label britannique a eu la bonne idée de rééditer deux ep du groupe sous la forme d'un seul disque. Alors que la structure présente les Twin Sister comme les dignes successeurs de Galaxie 500 on ne peut que souscrire à cette comparaison. Mais qui se souvient de Galaxie 500 à part quelques trentenaires qui les ont connu de leur vivant ? Probablement pas grand monde. Mais, à l'occasion il sera toujours bon de revenir sur ce groupe qui fait partie des fondamentaux et ne serait-ce que pour justifier la filiation avec Twin Sister. Bien entendu, le groupe de Long Island n'est pas un misérable calque mais le sillage qu'ils ont creusé prouve qu'ils sont de la même famille. Twin Sister a cet air détaché, un peu baigné dans l'éther mais pas trop et soigne sa décontraction à coup de mélodies limpides jamais à bout de souffle. Bien que séparés par deux années les deux eps s'associent assez bien et on n'entends pas trop la différence temporelle. Cependant, au fil des écoutes on devine que la parallèle avec Galaxie 500 va vite voler en éclat tant on devine des accointances multiples. En fait, plutôt qu'un groupe de slowcore / indie-pop à la sauce mid 80's-early 90's, Twin Sister est probablement plus moderne qu'on veut bien le dire.

Délicat, déposant ses arpèges gracieux autour de la voix d'Andrea, le groupe se veut bien une formation du 21ème siècle, à l'aise dans ses baskets et qui a parfaitement digéré, sans avoir un regard nostalgique, son background musical. Clairement, écouter Twin Sister évite toutes les aigreurs imaginables et on se remet à espérer en un monde qui regardera les musiques nouvelles comme une ouverture sur tous les possibles et qui se gardera de venir la ramener en arguant que le rock n'a pas survécu aux 70's. Ceux qui, depuis, ont oublié de vivre, ne comprendront jamais les musiques actuelles ainsi qu'un groupe comme Twin Sister. Plus expérimentale qu'il n'y parait, cette formation aime se plonger dans des univers où la brume a parfaitement sa place (Galaxy Plateau). On se demande alors si le groupe est véritablement pop ou s'il n'est pas tout simplement une déviation plus arty voire dream-pop. Ce côté relaché dans la musique de Twin Sister plaide pour cette solution. Pour autant, ce qui compte le plus c'est la réunion de ces deux ep qui fait plaisir car le combo est de ceux qui vous font frémir les tympans avec trois fois rien. C'est plutôt bon signe.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 18-12-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/twinsisterband

?>