.:.Chronique.:.

Pochette

Lonesome Southern Comfort Company, The

Charles The Bold

[On The Camper Records::2010]

|01 Bixby Creek Bridge|02 Death at Nancy|03 Train Song #3|04 La Somme|05 Tom, Dad & Mom|06 Happy Birthday, John|07 Horrible Town|08 Love Song|09 Sappony Church part 2|10 1929-2009|11 Sonoma County|12 City on a Lake|13 Mazda|14 Pikers & Vests|15 Dime|

Tiens, un disque de folk. Ce n'est pas banal. La coupe était pourtant bien pleine. Mais non, il se trouve encore des groupes pour émerger. Tant que ce sera des groupes comme The Lonesome Southern Comfort Company nous n'aurons rien à redire. Auteur d'un premier disque en 2008 qui était un peu passé inaperçu, ces suisses (et oui, le meilleur de l'Americana ne vient pas forcément du pays de l'hamburger) auront meilleure presse avec ce nouvel album sorti chez On The Camper. Et il y a de quoi car Charles The Bold est un disque tout à fait envoutant. Charles The Bold ou Charles The Rash ou encore plus connu par chez nous sous le nom de Charles le Téméraire est un titre bien curieux. Curieux, parce qu'ils sont rares les groupes qui se réfèrent à l'histoire. Comme cette pochette que l'on suppose être un détail de la bataille de Nancy où le Téméraire fut tué par une hallebarde distraite, ce dont relate sans doute, ou fait allusion, la chanson Death at Nancy. En tout cas, ce disque de The Lonesome Southern Comfort Company, entre dépouillement acoustique, ballades mélancoliques et montées en puissance proches de ce qu'un Michael Gira peut faire.

Alors que The Lonesome Southern Comfort Company n'était au départ que le projet d'un seul homme, celui-ci s'est vite transformé en groupe mais John, la tête pensante, est clairement attiré par les évocations historiques et en fait la base de son travail musical. A ceux qui s'attendent à une musique plutôt sombre, voire martial, ils en seront pour leurs frais. Charles The Bold est certainement un album habité qui baigne autant dans la sérénité que le pathos le plus pur. En un mot comme en cent ce disque est tout bonnement lumineux et il ne peut y avoir de doute sur cet état de fait. On pourrait facilement évoquer les grands noms de l'Americana en ce qui concerne ce groupe mais leur musique parle d'elle même sans qu'on ressente le besoin de se tourner vers d'autres pour trouver une justification à ce qu'ils font. Charles The Bold fait parti de ces disques uniques que l'on pourra encore écouter dans vingt ans sans qu'on ait l'impression qu'il ait prit la moindre ride. C'est la marque des grands disques, tout simplement.

note : 9

par Fabien, chronique publiée le 15-12-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/lonesomesouth

?>