.:.Chronique.:.

Pochette

Belleruche

270 Stories

[Tru Thoughts::2010]

|01 Fuzz Face|02 Tired Robot|03 Bobby|04 3 Amp Fuse|05 Cat In A Dog Suit|06 You Me Us Them|07 Shudder & Cry|08 Clockwatching|09 Ginger Wine|10 Gold Rush|11 Churro|

Bon, soyons clair, Belleruche n'est pas le plus beau specimen que la Grande Bretagne nous ait offert ces dernières années. Depuis que le trio a sorti son premier album en 2007 (Turntable Soul Music) on ne peut pas dire qu'ils aient défrayé la chronique que ce soit en bien ou en mal. En gros, Belleruche a connu un petit succès d'estime et possède naturellement ses défenseurs. En somme, c'est le lot de beaucoup de groupe, ce qui ne remet pas en cause leur qualité artistique. Cependant, pour certains, leur sort est amplement mérité. Avec Belleruche on ne soit quoi trop penser. On ne sait pas si leur place de second couteaux soit ce qu'il leur ait arrivé de mieux ou si ils peuvent espérer mieux. En tout cas, 270 Stories, leur troisième opus à ce jour, est un disque tout à fait honnête mélant des influences pop, rock, soul, électronique et porté par une Kathrin deBoer chaleureuse et très en verve. On avait déjà rencontré cette dernière sur les disques de DJ Vadim et on avait pu constater que la jeune femme n'avait rien d'une chanteuse de karaoké. Avec Belleruche elle met toute son application et son charme à poser sa voix suave et soul sur des morceaux pour le moins corrects.

On peut le dire, 270 Stories est un album solide. Pas transcendant, mais solide. Et c'est là toute la difficulté de la chose pour Belleruche. Il leur manque cette illumination sacrée qui les mettrait hors de portée de n'importe quelle critique avilissante. Belleruche fait des efforts certains pour essayer de sortir du lot. C'est peine perdue. La musique du groupe apparait comme quelque chose de très sympathique mais pas vraiment essentielle. On l'écoute sans vraiment l'écouter. Nous ne sommes jamais agressé avec 270 Stories. On constate juste que ce disque passe que survienne de dommages collatéraux. Cela a un sérieux avantage sur bien de ses concurrents mais ce n'est pas suffisant pour prétendre passer à l'échelon suivant. Il ne leur manque sans doute pas grand chose, un coup de génie, une idée imparable qui les sortirait de cette image de sous Morcheeba. On espère pour eux qu'ils y réussiront un jour.

note : 6

par Fabien, chronique publiée le 29-11-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/belleruche

?>