.:.Chronique.:.

Pochette

Various Artists

Audioactivism #2

[Jarring Effects::2010]

|01 Playdoe - 167|02 Led Pirez feat. Bleubird - Be Brave|03 Reverse Engineering feat. M.Sayyid - Miracle That Glows|04 R;Zatz feat. K-The-I??? & Ben Sharpa - My Brain Doesn't Work|05 Picore feat. Oddateee - Times Were Tragic|06 Kaly Live Dub feat. K-The-I??? - Conflicts|07 Mrc Riddims feat. John Morrisson - Born Ready|08 R;Zatz feat. Ben Sharpa - No Words|09 Picore feat. Oddateee, Ben Sharpa & Blu Rum 13 - Stormy Minds|10 Senbeï feat. Shadow Huntaz - We Love That|11 Uzul feat. Bleubird - Treasures|12 Grosso Gadgetto - Abeille|13 R;Zatz - Dark Side|

Les clichés ont la vie dure. Pour beaucoup, et ce n'est pas complêtement faux, Jarring Effects est un label principalement tourné vers le dub nouvelle génération. Cependant, le collectif lyonnais n'a pas forcément envie d'être associé ad-vitam eternam à cette image. Déjà, un groupe comme Ez3kiel, ce que Mathieu Fays nous a confirmé dans son interview, est hors de ce cadre et le label s'ouvre de plus en plus vers d'autres horizons. Il n'y a qu'à voir le duo France Loisir ou Reverse Engineering pour s'en rendre compte. Tiens, Reverse Engineering, ça tombe bien, nous reviens dans cette compilation principalement dédiée au hip-hop électro. Au lieu de dire que Jarring Effects est un label dub, il serait plus sage de dire qu'il est principalement électronique et qu'il ouvre la voie à des expériences hybrides qu'elles soient dub, hip-hop, rock etc... Cette compilation, constituée de nombreux inédits, est la preuve (renouvelée) de cette ouverture. Une preuve aussi que le hip-hop n'est pas la caricature qu'on voit sur tous les écrans et que l'on entends sur des radios peu scrupuleuses.

Audioactivism, un titre fort à propos. En effet, les artistes ici réunis (Reverse Engineering, Picore, Playdoe, Uzul, R;Zatz...) sont de vrais activistes de la cause hip-hop. Un genre musical qui, quand il est réalisé avec intelligence, ne se résume jamais à une apparence cliquante et de faux bad boys. Ici, c'est tout le contraire qui est mis en avant. Le fonds et la forme et rien que cela. En somme, c'est ce qu'à toujours privilégié la label tout au long de son existence. Un hip-hop hybride, électronique, passionné, porté par des artistes qui prennent la chose très au sérieux mais qui savent ne pas être trop rigides. Bien au contraire, les morceaux présentés ici pronent l'art du mouvement, de la souplesse et du propos percutant. Une bien belle sélection donc qui met en évidence des artistes et un label militant qui existent au-delà des nombreux opportunismes liés à la musique. Ce deuxième volume (le premier étant paru en 2006 et montrait déjà que Jarring Effects n'était pas une structure figée) est une très bonne livraison qui montre un label toujours sur la brèche malgré les difficultés croissantes du métier.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 26-11-2010

A voir également :

http://www.jarringeffects.net/fr/

?>