.:.Chronique.:.

Pochette

Tricky

Mixed race

[Domino::2010]

|01 Every Day|02 Kingston Logic|03 Early Bird|04 Ghetto Stars|05 Hakim|06 Come To Me|07 Murder Weapon|08 Time To Dance|09 Really Real|10 Bristol To London|

Il fut un temps où la sortie d'un album de Tricky créait vraiment l'évènement. Aujourd'hui, en respect a ses glorieux faits d'armes des années 90, on essaie de rester poli quand on parle de ses dernières productions. En effet, Tricky aura traversé les années 2000 en étant bien en dessous de ses capacités. Même s'il était capable de sortir des albums tout à fait correct (Vulnerable), il a également sorti des disques plus douteux (Knowle West Boy). Une nouvelle décénnie commence donc et on ne sait pas ce que Tricky nous réserve vraiment. Pour certains, il est déjà un has-been, pour le label Domino il semble qu'il ait encore des choses à montrer. Mixed Race sera-t'il l'opération du rachat ? Si un retour en grâce doit exister il passe, pour le moment, par un album qui dure à peine une trentaine de minute. Nous étions habitués à des disques un peu plus fourni mais peu importe. Ce n'est pas la durée d'un album qui fait fatalement sa qualité. Cependant, ici, et une fois de plus, on ne sait pas trop où veut en venir l'ange déchu de Bristol. Comme le suggère le titre de l'album, Mixed Race est assez disparate et on a du mal à sentir une unité ou une direction précise. Pris un par un, chacun des morceaux peuvent se défendre. Mis bout à bout on est plus sceptique sur leur efficacité. Entre approche world, funk, électro, jazz, rock, Tricky tente de faire cohabiter tout cela tant bien que mal et ce avec l'aide de quelques pointures comme Bobby Gillepsie ou Rachid Taha. Tricky aurait pu avoir un parcours discographique exemplaire comme Barry Adamson mais là où ce dernier parvient à maintenir une certaine tenue à ses production, le premier semble continuer à sombrer dans une musique correcte mais bouffie de clichés sonores et tout à fait indigne de son talent. Certes, Mixed Race s'écoute sans que l'on ait envie de se tirer une balle dans le pied mais cela fait tout de même un peu mal au coeur de voir un type comme lui tomber dans une telle banalité. Il est grand temps que Tricky rebondisse et qu'il se fasse un petit peu violence. On ne peut plus se contenter d'un album moyen et il est étonnant que ce soit également le cas pour lui.

note : 4

par Fabien, chronique publiée le 11-11-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/trickola

?>