.:.Chronique.:.

Pochette

Chapter

Three (A Collection Of Monsters)

[Saiko Records::2010]

|01 Tomcat|02 A Winter Chill|03 The Blue Lake Of Lännalöt|04 The Young Ones|05 Oh ! Fryda|06 Serial|07 My Sweet Girl|08 Candle Of Black Hope|09 What Am I To Do Now ?|10 The Bird (Song For Mum)|11 The Monsters|12 The Kraken|

Voici donc le troisième volet de l'aventure Chapter qui, à la manière d'un roman, numérote ses albums et leur donne un sous-titre qui donne les clés du chapitre abordé. Cette fois ci, et contrairement à Two qui avait une approche un peu plus conceptuelle, Three se montre plus classique mais la forme des chansons, leurs profondeurs, leurs sensibilités folk à la Bonnie 'Prince' Billy, Smog, Nick Drake et autres chanteurs maudits, est toujours aussi présente et montre que le duo néo-suisse n'a rien perdu de sa pertinence. Bien au contraire, les deux hommes enfonce le clou et font défiler cette collection de "monstres" jusqu'à nous faire chavirer de bonheur. Le secret de Chapter n'est pas à chercher bien loin. C'est cette sincérité, fortement ancrée en eux, qui donne à leurs morceaux ce sentiment intemporel et d'évidence qu'on ne rencontre pas forcément partout chez les folkeux d'ici ou d'ailleurs. En toute simplicité, voire en félicité, les deux hommes, se contentant d'un univers pour le moins intimiste, vont à l'essentiel et ne cherchent pas à gonfler en instrument et en effet de manche ce qui saute naturellement à nos oreilles. Pourquoi alors chercher à en rajouter alors que tout tiens en peu de chose. Certes, parfois on rajoute une batterie comme sur The Monsters mais quand ajouts il y a, ils apparaissent comme nécessaires et bien souvent judicieux.

Une fois de plus, Chapter nous livre un album des plus abouti et il est quand même curieux que leur notoriété ne dépasse pas les portes d'une poignée de rédaction. Trop de folk tue le folk au point de passer à côté de quelques pépites ? Il faut croire que nous en sommes rendus là. Si beaucoup ne sont que des escrocs ou des suiveurs, il faut reconnaitre à Chapter qu'il y a chez eux une volonté de ne pas tomber dans le piège de la facilité et de rentrer dans les cadres d'un marketing trop bien dessiné. Non, Chapter est dans le cadre d'un artisanat, un groupe qui se construit seul, avec pour seul atout la force de ses chansons lumineuses. On sait que cela ne suffit pas toujours mais leur persévérence et leur capacité à se montrer aussi convaincant au fil de leurs productions devrait finir par payer. Three n'a pas de défauts majeurs et touche à une perfection ou, tout du moins, à une maturité digne des plus grands. Chapter ne cherche pas à se montrer plus virtuose que d'autres mais, à l'évidence, ils sont beaucoup touchants que ceux qui en font des tonnes et qui finissent par trop forcer le trait. L'avenir de la folk-song réside immanquablement dans des formations comme Chapter et pas ailleurs.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 08-11-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/musicbychapter

?>