.:.Chronique.:.

Pochette

Lucy & Ercolino

Gmork / So The Nothing Grows Stronger

[Stroboscopic Artefacts::2010]

|01 Gmork|02 So The Nothing Grows Stronger|03 Gmork (Dadub Tool)|04 So The Nothing Grows Stronger (Dadub Tool)|

Cette troisième référence du label Stroboscopic Artefacts met en scène son propre boss, c'est à dire Luca Mortellaro aka Lucy, et Walter Ercolino pour un maxi qui trouve son inspiration dans l'oeuvre de Michael Ende, écrivain de romans fantastisques surtout connus pour avoir été l'auteur de L'histoire sans fin. Gmork / So The Nothing Grows Stronger n'aura, par contre, rien à voir avec l'adaptation édulcorée qui a été portée à l'écran dans les années 80. Non, ce maxi, sombre et minimaliste met en évidence une deep-techno assez envoutante, massive mais en même temps très organique. Lucy & Ercolino évitent soigneusement d'être trop figé et de donner au minimalisme électronique une image d'une musique aux idées courtes. C'est tout le contraire qui se passe ici. Le duo se montre assez volubile et en dehors de toute expérience monolithique. Ce maxi, agrémenté des morceaux titres remixés par Dadub, est un hommage sincère et tout à fait digne de l'imaginaire Endelien. Aérien, oxygéné, souple et magnifiquement mis en relief ce maxi a été l'une des bonnes expériences de ce début d'année. Suffisant, en tout cas pour donner ses premières lettres de noblesse à un label qui le mérite amplement.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 03-11-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/djlucystudiorganique

?>