.:.Chronique.:.

Pochette

Mystery Jets

Serotonin

[Rough Trade::2010]

|01 Alice Springs|02 It's Too Late To Talk|03 The Girl Is Gone|04 Flash A Hungry Smile|05 Serotonin|06 Show Me The Light|07 Dreaming Of Another World|08 Lady Grey|09 Waiting On A Miracle|10 Melt|11 Lorna Doone|

Ce n'est un secret pour personne. Des groupes comme Mystery Jets on en trouve à tous les coins de rue. Des plus ou moins bons, évidemment. Les londoniens de Mystery Jets ont eu le temps de faire leurs preuves avec deux albums de bonnes factures (Making Dens et Twenty One) et, globalement, on pouvait légitimement les situer dans une moyenne correcte. Jamais déplaisants mais jamais non plus très exceptionnels, cette formation poursuit un parcours assez honnête sans faire trembler qui que ce soit. Alors, Serotonin serait-il l'album qui changerait la donne ? Non, pas vraiment. Les Mystery Jets savent écrire de belles chansons d'indie-pop classiques sans surprendre son monde pour autant. Il est alors quand même étonnant qu'on les présente souvent comme l'une des dernières sensations britanniques bien qu'il n'y ait pas grand chose à ronger ici. Pour faire court, de ce nouvel opus on s'en relève assez facilement, on l'écoute d'une traite sans se sentir agressé, on y détecte des morceaux qui sortent vraiment du lôt (comme le très héroïque Alice Springs), d'autres plus anecdotiques (Serotonin, Show Me The Light), mais on ne voit pas ici ce qui pourrait emballer les rédactions.

Des groupes comme Mystery Jets, qui maîtrisent leur sujet en ayant parfaitement digéré leurs influences, c'est presque devenu monnaie courante. Il serait peut-être temps que quelqu'un mette un grand coup de pieds dans la fourmilière car on a un peu l'impression de tourner en ronds ces derniers temps sans qu'on puisse se dire que l'on va en sortir rapidement. On fait alors illusion en donnant de l'importance à des groupes comme Mystery Jets, faute de mieux. Méritent-ils un tel traitement de faveur ? Assurément non, mais ils ne méritent pas non plus de se faire lyncher. Mystery Jets n'a pas la prétention de se faire plus gros qu'ils ne pourraient l'être en réalité. Ils font leur boulot, honnêtement, sans arrières pensées et sans arnaquer l'auditeur sur la marchandise. C'est déjà pas mal. Par contre, pour passer au stade supérieur, il est évident pour le groupe qu'il se fasse un tant soit peu violence.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 03-11-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/mysteryjets

?>