.:.Chronique.:.

Pochette

Worricker , Joe

ep

[Rough Trade::2010]

|01 We Hug In Bed|02 Wrap Me Up|03 Little Man (demo version)|04 Wrap Me Up (pocketknife mix)|

On l'annonce haut et fort. Joe Worricker serait l'une des dernières grandes révélations de nos voisins d'outre Manche. Par expérience, on sait que ce genre d'effet d'annonce est à prendre sérieusement avec des pincettes. Le meilleur moyen est quand même de vérifier sur pièce. Pour le moment nous n'avons que trois morceaux à nous mettre sous la dent (plus une version remixée de Wrap Me Up). Certes, c'est un peu mince mais cela donne un aperçu des capacités du bonhomme. Le premier constat c'est que, clairement, Joe Worricker se pose comme l'un des tenants d'une pop bon teint à la Coldplay qui aurait pris une leçon de soul, consensus qui laisse place à la technique accompagnée d'un chant trop bien maîtrisé. Worricker nous sert de jolies chansons, richement construites mais qui avouent ne pas aimer tout ce qui est inattendue. On n'hésite pas à la comparer à Jackie Wilson ou Arthur Russel, ce qui est plutôt flatteur et on reconnait volontiers qu'il est un chanteur des plus chaleureux et mature au vu de son âge (21 ans). Ce premier ep du jeune ne devrait pourtant pas attirer de commentaires définitifs. On nous présente donc un nouveau crooner à la sauce pop. On ne sait pas ce que cela va donner sur la durée. On espère simplement pour lui qu'il ne sombrera pas dans la musique d'ascenseur. Il y a matière à espérer de grandes choses mais il y a aussi de quoi rester sur ses gardes. Méfiance, donc.

note : 6

par Fabien, chronique publiée le 20-10-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/joeworricker

?>