.:.Chronique.:.

Pochette

Booka Shade

More !

[Get Physical::2010]

|01 Havanna Sex Dwarf|02 Donut (Interpretation)|03 Regenerate|04 The Door|05 Teenage Spaceman|06 Divine (feat.Yello)|07 Scaramanga|08 L.A.Lately|09 Bad Love (feat. Chelonis R.Jones)|10 No Difference|11 This Is Not Time|

Cela fait maintenant une vingtaine d'années que Walter Merziger et Arno Kammermeir entretiennent un goût prononcé pour un fort activisme techno. C'est avec leur première collaboration sous le nom de Planet-Claire qu'ils ont commencé à animer la scène musicale de la ville de Francfort, dont ils sont originaires, en s'inspirant de la synth-pop et de la new-wave des années 80. Puis, ils se sont installés progressivement dans le paysage Tech-House allemand avec la création du label Get Physical (M.A.N.D.Y, DJ T), mais aussi par la production de trois albums, contenant des titres comme Body Language ou In White Room, inévitables tracks des clubs berlinois.

Surfant sur la vague techno minimale du début du nouveau millénaire, Booka Shade s'est lancé dans une quête altruiste et enivrante. Leur travail de composition se démarque par l'esthétique glamour de la house américaine. Au programme : synthétiseurs lunaires, basses brulantes, violons deep-house ! Leur succès, concrétisé par la réalisation en 2007 d'un mix de la prestigieuse compilation DJ Kicks n'est donc pas le fruit du hasard, car la techno de ces deux allumés est surement l'une des plus chaudes d'Europe.

En live, les chansons prennent toute leur ampleur, ce moment d'échange d'ondes euphorisantes entre le public et le groupe trouve ainsi son apogée lorsque les deux compères se partagent les turbines, l'un aux percussions, l'autre aux claviers et machines. La foule, alors bras levés au son des synthétiseurs crépusculaires attend patiemment le retour des basses et de la structure 4/4 de la rythmique.

More ! est donc cette formule ambitieuse, annoncée par Booka Shade eu égard à leur quatrième album : promesse d'un voyage en apesanteur sur les dance floors. Quel est donc cet impact supplémentaire ? Sous quelles formes cette énergie débridée transparait-elle ? Ce nouvel LP, bien que catégorisé Techno House franchit la frontière de la chill-out dans Divine, appuyé par une voix-off psychédélique qui nous met mal à l'aise. Havana Sex Dwarf déraille dans le champs ghetto-Tech, grosse caisse lourde, cris bestiaux extra-planétaires. The Door, Regenerate, avec ce contre temps dub vraiment bien trouvé, le rétro-disco du single Bad Love, ou encore Scaramanga, tube de tech minimale en puissance. En vérité, ce qui séduit terriblement dans More ! est cette ligne de conduite, appliquée avec rigueur par Walter et Arno pour dépasser les limites d'un bon titre, et en faire alors une "big track".

note : 8

par Baptiste, chronique publiée le 14-10-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/bookashade

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Fabien : avis du rédacteur

?>