.:.Chronique.:.

Pochette

Takka Takka

Migration

[Lili Is Pi::2010]

|01 Monkey Forest Road|02 Silence |03 The Takers|04 Everybody Say|05 (The Optimists Were Right)|06 Homebreaker|07 Fall Down Where You Stand|08 Lion In The Waves|09 One Foot In A Well|10 (The Optimists Were Wrong)|11 Change, No Change|12 You And Universe|

Initialement paru en 2008 sur le label américain Ernest Jenning, Migration se voit aujourd'hui réédité par le label luxembourgeois Lili Is Pi pour une distribution européenne. Et on leur dit un grand merci car Takka Takka méritait largement d'être connu de ce côté ci de l'Atlantique. Auteur d'un math-rock/indie-rock adouci auquel on aurait greffé un peu de funk, de soul, d'africanisme. Ce deuxième album ne se complait donc pas dans des dogmes réducteurs. Migration dépasse, mais sans créer une grosse rupture, les cadres basiques de l'indie pour créer une musique qui n'aura rien à envier à personne. Certes, ils sont assez loin d'être les plus iconoclastes mais Takka Takka, honnêtement et sans chercher la subversion, ne rechigne pas à une écriture savante, posée et largement évocatrice. Sans être dans l'excès les new-yorkais ont sorti avec Migration un album éclairé, pour ne pas dire lumineux. De fait il est bien plus difficile de se rendre intéressant en se concentrant sur une forme mélodique alambiquée plutôt que de masquer leurs absences à travers un mur du son inapproprié. Takka Takka a fait ce choix de la subtilité et d'une diversité qui ne se rencontre pas partout. On ne s'étonne donc pas qu'ils nous viennent tout droit de New York, ville où le sectarisme artistique est sans doute moins fort qu'ailleurs.

Bien sur, ils ne sont pas prêt de supplanter les Talking Heads ou autre figure de légende de cette ville qui ont su intégrer des sonorités funks et ethinsantes au rock mais Migration reste un disque attachant, attrayant et qui est loin de nous plonger dans la pire des morosités. Au vu de morceau comme Silence ou The Takers, il va de soi que Takka Takka a une belle carte à jouer et que l'album qui se profile pour 2011 est largement porteur d'espoir. Loin de moi l'idée de leur mettre la pression, mais Migration a plutôt reçu un accueil enthousiaste et il serait incongru que le groupe se prenne les pieds dans le tapis lors de leur prochaine sortie discographique. Certes, si jamais c'est le cas, on s'en relèvera bien vite et on retournera vers Migration en se disant qu'il y avait quand même un gros potentiel chez eux. Quoi qu'il en soi nous n'en sommes pas encore là et, pour le moment, Migration nous fait saliver de bonheur. C'est tout ce qui compte.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 08-10-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/takkatakka

?>