.:.Chronique.:.

Pochette

High Tone

Out Back

[Jarring Effects::2010]

|01 [Dub Axiom] Spank|02 Dirty Urban Beat|03 Dub What|04 Liqor (feat. Oddateee)|05 Rub-A-Dub Anthem (feat. Pupa Jim)|06 Fly to the Moon|07 Boogie Dub Production|08 [No Border] Space Rodeo (feat. Ben Sharpa)|09 Bastard|10 Home Way|11 Propal|12 Uncontrolable Flesh|13 Ollie Bible|14 7th Assault|15 Altered State|

Il est toujours difficile de se débarrasser de ses préjugés concernant une musique en particulier. J'en avais quelques-uns concernant le dub. Même s'il m'est arrivé d'écouter de très bons disques dans ce genre ci, j'éprouvais du mal à me dire que l'on pouvait encore lui trouver une dynamique. C'est sans doute pour cela que j'ai passé mon tour lors de l'émergence d'une scène dub à la française pour laquelle je n'avais pas beaucoup d'intérêt. Et pourtant, des groupes comme High Tone ont largement contribué à reformuler l'idée même du dub. En soi, le dub était déjà une musique hybride, une version remixée et hypnotique du reggae mais pour High Tone les rêgles de base ne suffisent pas. Le travail des Croix Roussiens est bien plus ample et se matérialise avec des apport qui viennent autant de la musique électronique que du rock. Avec eux, et surement d'autres, on a parlé de novo-dub et cela n'est que justifié car tout au long de son parcours, High Tone n'a jamais cessé de bousculer les habitudes, transformant le dub, son ossature devenant plus complexe tout en gardant une souplesse cinématographique où le sampling prend une place prépondérante.

Ainsi, Out Back, leur dernier album (ou plutôt double album puisqu'il se divise en deux parties : Dub Axiom et No Border) ne dérogera pas à la réputation du groupe. Inventif, fantasmagorique et haut en couleur, Out Back déploit une richesse sonore qui ne s'arrête pas à une approche occidentale du dub. De là à dire que High Tone se place dans une sorte de world music électronisé cela serait aller un peu vite en besogne. Plus justement, on dira que le groupe universalise les genres, refuse de cloisonner sa musique et abat bien des barrières ce qui lui permet une liberté de ton qui, bien qu'on pourrait le croire, n'a rien d'une improvisation. En effet, ce que réalise High Tone est parfaitement ordonné, organisé mais il suffit d'écouter un morceau comme 7th Assault pour comprendre que l'alchimie qu'ils développent n'a rien du hasard ou de l'heureux accident. Depuis un peu plus de dix ans désormais, High Tone fascine par sa capacité à se dépasser à chaque fois. Out Back démontre une fois de plus que le groupe n'est pas encore rassasié et qu'il a encore l'envie d'aller le plus loin possible. Foisonnant d'idées, ce disque rassure sur le fait qu'un groupe comme High Tone puisse exister et rester encore aujourd'hui une alternative sérieuse à la déliquescence artistique qui tient le haut du pavé.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 29-09-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/hightoneofficialsite

?>