.:.Chronique.:.

Pochette

Khouri, Nadine

A Song to the City

[One Flash Records::2010]

|01 The Arms of Love|02 A Song to the City|03 Rouge (True Love is Gonna Spill)|04 Blue of Princes|05 Invisible|

Quand on vous incite fortement à écouter un disque on se dit que cela cache quelque chose. Soit on s'embarque dans une arnaque sans nom soit c'est le coup de coeur fatal qui donne envie que l'on se batte un peu pour le disque en question. Soyons honnête, l'incitateur n'a pas eu à forcer son talent. Je lui fait suffisamment confiance pour croire que ce ep de Nadine Khouri n'était pas un sordide traquenard. Et c'est très loin de l'être. Cette libano-britannique à la voix grave et chaleureuse signe ici un nouvel ep qui est dans le sillage de ces chanteuses qui évoluent en clai-obscur, lévitant au-dessus d'eaux calmes aux reflets surnaturels et imposant une assurance à toutes épreuves. De cette slow-folk lumineuse, Nadine Khouri prouve qu'elle fait partie de cette race d'artistes intemporelles qui, grâce à ce timbre de voix si particulier et un song-writing inspiré et des plus travaillés, se placent au-dessus de toutes polémiques. A Song To The City est donc un recueil de cinq morceaux à la richesse émotionnelle forte et qui sont portés par la personnalité d'une Nadine Khouri plus habitée que jamais. Il est étonnant qu'on ai pas entendu parler de la demoiselle plus tôt. En effet, cela fait déjà cinq années qu'elle nous fait partager ses chansons alambiquées mais elle toujours resté discrète. Il est donc grand temps que Nadine Khouri sorte de l'ombre. A Song To The City devrait l'aider grandement tant son talent éclate ici au grand jour.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 23-09-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/nadinekhouri

?>