.:.Chronique.:.

Pochette

JeanJean

s/t

[Autoproduction ::2010]

|01 Fresher|02 Bayonnette|03 Iowa|04 Elly Lilly|05 With Mountains As Witness|

Ca sent la private joke. Ce n'est pas possible autrement. S'appeller JeanJean, l'assumer pleinement et faire du post-rock mêlé de stoner, fallait oser. Parce que, bon, disons le franchement, ce genre de nom ne pousse pas forcément à la consommation. De prime abord on l'aurait plus donné à un groupe de rock festif ou faussement bohème pour un public patchouli et punk à chien. Youpi. En fait, on l'a vu, il n'en est rien et JeanJean n'a rien d'une plaisanterie. A la base ce fut le projet sans nom d'un seul homme : Sébastien Torregrossa. Par la suite, Edouard Lebrun (batterie) et Jérémy Savry (batterie) sont venus lui prêter main forte pour ce qui allait devenir JeanJean, trio d'un post-rock énergique et plutôt bien tourné. Ce premier ep aura au moins le mérite de faire disparaitre ce sourire narquois à tous ceux qui avaient envie de se moquer du trio sans avoir entendu la moindre note. C'est un tout autre genre de sourire qui se dessine à nos lèvres quand on se met à tendre l'oreille en direction de la musique de JeanJean. Les cinq morceaux qui composent ce disque ne tergiversent pas et vont à l'essentiel sans le moindre préliminaire. Pour autant, le groupe fait durer le plaisir en ne précipitant pas les choses. Comme beaucoup de groupes de post-rock, JeanJean n'aime pas expédier les choses. C'est pour cela que même pour les morceaux les plus courts on a toujours l'impression que la formation est toujours en train de développer son sujet. Alors que ce soit Bayonnette (1'54") ou With Mountains As Witness (7'54"), c'est le même combat, la même envie d'en découdre. On ferait bien de les prendre au sérieux.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 04-09-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/wearejeanjean

?>