.:.Chronique.:.

Pochette

Menomena

Mines

[City Slang::2010]

|01 Queen Black Acid|02 Taos|03 Killemall|04 Dirty Cartoons|05 Tithe|06 Bote|07 Lunchmeat|08 Oh Pretty Boy You're Such A Big Boy|09 Five Little Rooms|10 Sleeping Beauty|11 Intil|

Menomena se présente comme un groupe de rock expérimental. Pourquoi pas. L'expérimentation a, de toute façon, toujours prises des formes diverses et n'est pas forcément synonyme d'extrémisme sonore. Menomena est un groupe indie-rock qui, si on n'y prête guère attention, pourrait être facilement catalogué comme classique et sans fantaisie particulière. Cependant, Menomena n'est pas tout à fait un groupe comme les autres. Révélé par son précédent disque (Friend And Foe), le groupe de Justin Harris s'est forgé une belle réputation autour d'une musique riche et lumineuse qui, par moments, rappelle les belles heures d'un TV On The Radio. Mais Menomena possède une palette bien plus large et gagne en teneur, tissant des morceaux aux spectres élargis. Mines, leur nouvel opus, bénéficie d'un intérêt grandissant. Il se pourrait bien qu'il figure en bonne place dans les disques de l'année tant tout semble s'accélérer pour la formation de Portland. Et il y a de quoi car Mines est l'incarnation même d'un groupe qui semble être au meilleur de lui même. Inspirés, habités et pas encore sous une pression médiatique qui les rendrait plus sage et, immanquablement, moins intéressant.

Mines possède cette limpidité qui rend les choses tellement évidentes et qui vous démontre que, malgré les apparences, Menomena n'est sans doute pas un groupe de seconde zone qu'on oubliera aussi vite qu'on ls aura écouté. Sans faiblesses apparentes, Mines passe par toutes les couleurs possibles et sait, par conséquent, se montrer au-dessus de la mélée en mettant sur pieds des morceaux d'une haute teneur. Il est difficile de dire si ce disque passera ou non à la postérité mais, ce qui est certain, c'est que pour le moment, celui-ci fait largement son effet. Sur d'eux, les trois de Menomena ont, avec Mines, certainement fait leur meilleur disque à ce jour. En tout cas il sera celui qui les feront rentrer dans la cour des grands. L'équation est simple. Soit on se rend compte que ce disque n'est pas qu'un feu de paille, soit on passe à côté d'un grand moment d'indie-rock. Peut-être que j'exagère un petit peu mais le plaisir que l'on prends à écouter Mines est immédiats et les effets perdurent même quand ont se met à écouter autre chose. Finalement, on y revient, immanquablement.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 12-08-2010

A voir également :

http://www.myspace.com/menomena

?>